L'actualité des coins

Le gouvernement sud-coréen craint que le Bitcoin mène les jeunes à la drogue

Pixabay
147vues

« Il y a des cas dans lesquels de jeunes Coréens, y compris des étudiants, utilisent les crypto-monnaies pour se faire rapidement de l’argent avec des activités illégales comme le trafic de drogue ou d’autres types de fraudes », s’inquiète Lee Nak-yeon, le premier ministre sud-coréen.

Protéger les jeunes

Le Premier ministre de la Corée du Sud n’est décidément pas un fan de l’enthousiasme juvénile de son pays pour le Bitcoin, et a donné des avertissements à ce sujet. « Cela peut conduire à une distorsion sérieuse ou à des phénomènes sociaux pathologiques ; si on ne s’en occupe pas », a-t-il déploré. Il est important de rappeler que la Corée du Sud est un géant dans l’écosystème Bitcoin, même si son gouvernement a une relation difficile avec les crypto-monnaies.

Un paradoxe étonnant

La Corée du Sud est un pays ultra connecté. Et en tant que tel, il possède toutes les infrastructures nécessaires pour accueillir le Bitcoin et les crypto-monnaies en général. Cependant, le gouvernement du pays a une relation presque schizophrénique avec le Bitcoin. D’ailleurs, récemment, le gouvernement a interdit les ICO et a prévenu de l’arrivée prochaine d’une législation spécifique aux échanges de crypto-monnaies. Ainsi, on peut penser que les remarques du Premier ministre laissent la porte ouverte à une prochaine décision hostile de la part de l’Etat.

News.bitcoin.com

La Corée du Sud n’est pas un cas isolé

Si l’on regarde la situation dans d’autres pays du monde, il reste difficile de voir clairement une tendance. Tout ce que l’on sait c’est que certaines autorités de régulation semblent plus ouvertes que d’autres quand il s’agit de crypto-monnaies. Par exemple, ce qui se passe au Mexique est encourageant pour l’avenir des crypto-monnaies. En effet, le directeur général de la Banque centrale, Alan Elizondo, a présenté un nouveau projet d’amendement relatif à la loi sur la technologie financière, qui permettrait aux banques et institutions financières de manipuler les crypto-monnaies.

Source :

News.Bitcoin

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Inline
Inline