L'actualité du bitcoin (BTC)

Plus de 36 millions de dollars de Bitcoins sont en jeu lors de la première affaire judiciaire de crypto-monnaies en Singapour

Public Domain Pictures
321vues

Comme repéré par Marc de Zordo, notre rédac’ en chef, la cour internationale de commerce de Singapour (SICC) a rejeté le jugement sommaire, en soumettant les plaideurs B2C2 et Quoine à un procès afin de régler les détails d’une affaire judiciaire impliquant 36 millions de dollars de Bitcoins. Cette affaire est suivie dans le monde entier. Elle arrive à un moment où la crypto-monnaie est en train de connaître un développement fulgurant. D’ailleurs, le prix du Bitcoin a atteint un niveau impressionnant au courant de cette semaine.

Voici les détails de cette affaire :

Une première pour Singapour

Grace Leong du Straits Times rapporte que l’entreprise B2C2 a intenté une action contre la société d’échanges de Bitcoins Quoine en juillet. Les raisons de cette poursuite concernent des transactions qui auraient été injustement contrefaites, ce qui a entraîné la baisse de la valeur de cette devise numérique.

B2C2, une société basée à Londres, affirme que les institutions financières et les grands investisseurs font confiance à leur entreprise pour leur transparence. Quoine, qui a des bureaux à Singapour, Japon et Vietnam, se présente comme une entreprise spécialisée dans les technologies financières, fournissant des services financiers de négociation, basés sur la Blockchain. Les deux sont aujourd’hui dans une bataille juridique importante pour essayer de récupérer près de 36 millions de dollars de Bitcoins. À l’époque, la devise numérique était estimée à environ 4 millions de dollars, mais grâce à la hausse des prix, elle a presque décuplé.

Meilleursbrokers

Une affaire liée à des problèmes de chiffrement

Le cœur du problème pourrait être lié à l’état actuel des réglementations en matière de chiffrement. Quoine est accusé d’avoir établi sa propre norme qu’il aurait violée ensuite. Dans une telle situation, il ne semble pas y avoir de solution.

Danny Ong, représentant de B2C2, a indiqué que son client a réalisé des transactions frauduleuses d’Ethereum via Quoine. Ce dernier a expliqué que c’était un problème technique.

Source :

NewsBitcoin

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Tiana R.

Véritable passionné par la blockchain et les crypto monnaies, je partage les actualités intéressantes sur COIN24. Je suis responsable financier dans la vie pro et trader de coins.


Inline
Inline