L'actualité des coins

La principale autorité monétaire de Singapour met en garde les investisseurs contre les crypto-monnaies

rts.ch
430vues

L’Autorité monétaire de Singapour (MAS), qui n’est autre que la banque centrale du pays, s’est montrée très préoccuper par la montée fulgurante de la valeur du Bitcoin et des autres crypto-monnaies. Ainsi, elle a décidé d’émettre une mise en garde publique contre les investissements dans le domaine des crypto-monnaies.

Pexels

La MAS reste très vigilante

Dans un communiqué publié hier, la MAS a exhorté le grand public à « agir avec une extrême prudence et à prendre connaissance des risques importants » liés aux investissements dans les crypto-monnaies. « La MAS est préoccupée par le fait que certains de nos concitoyens pourraient être attirés par les crypto-monnaies, comme le Bitcoin, en raison de la récente montée de leurs prix », a-t-on pu lire dans le communiqué. Les crypto-monnaies, comme le Bitcoin, ne sont pas reconnues comme des devises légales, a souligné le régulateur financier, ajoutant qu’il ne réglementera pas le Bitcoin.

Acheter vos crypto-monnaies sur COINBASE
Cryptoactu

Singapour est divisée concernant les crypto-monnaies

« La MAS considère que la récente flambée des prix des crypto-monnaies a été provoquée par la spéculation », a ajouté l’autorité. Ainsi, la MAS se met au diapason de la majorité des banques centrales à travers le monde. « Le risque d’une forte baisse des prix est élevé. Ceux qui investissent dans les crypto-monnaies doivent être conscients qu’ils courent le risque de perdre tout leur capital », a ajouté la banque centrale en faisant référence à la volatilité. La banque centrale a poursuivi en rappelant aux investisseurs qu’ils ne bénéficieraient d’aucune assurance ni d’aucunes garanties dans les investissements liés aux crypto-monnaies.

Ce communiqué de la MAS intervient malgré les récentes remarques du directeur général de la banque centrale, Ravi Menon, soulignant qu’il sera très attentif aux évolutions du dossier concernant la régulation des crypto-monnaies. Ravi Menon a souligné que « le Bitcoin en lui-même ne pose aucun problème, mais les véritables risques proviennent des intermédiaires qui travaillent dans l’industrie des crypto-monnaies. »

Inline
Inline