L'actualité des coins

La Corée du Nord accusée d’avoir piraté la plate-forme sud-coréenne Youbit

Journal du Coin
473vues

Plus tôt cette semaine, l’une des plus importantes plates-formes sud-coréennes de négociation de Bitcoin, Youbit, a été la cible d’un piratage à grande échelle qui a conduit au vol d’un cinquième de l’ensemble des fonds des utilisateurs.

Coinroundup

Des suspicions basées sur les outils de piratage utilisés

Selon le Wall Street Journal, des sources proches de l’enquête en cours sur la faille de sécurité de Youbit ont découvert des signes révélateurs et des preuves qui laissent penser que ce sont les hackers financés par l’État nord-coréen qui ont probablement engagé et initié la cyberattaque. En septembre  dernier, le cabinet de recherche en sécurité FireEye a révélé dans un document de recherche qu’il avait trouvé des preuves reliant de nombreuses cyberattaques contre des plates-formes de change de crypto-monnaies à la Corée du Nord. Ces conclusions proviennent de l’analyse des outils utilisés pour pirater les plates-formes de crypto-monnaies sud-coréennes.

Au cours des prochaines semaines, les agences sud-coréennes d’application de la loi et de cybersécurité devraient se concentrer sur la recherche de preuves solides pour relier la cyberattaque contre Youbit aux hackers nord-coréens.

CNBC

Les utilisateurs de Youbit peuvent patienter très longtemps

Presque immédiatement après la cyberattaque, la société mère de Youbit, Yapian, a déposé le bilan. Dans une déclaration officielle, l’équipe de Youbit a annoncé à ses utilisateurs que 75 % de leurs avoirs sur la plate-forme seraient accessibles et prêts à être retirés. Mais, pour réclamer le reste des fonds, c’est-à-dire les 25 % restants, la société a déclaré que les investisseurs devront attendre le règlement final des procédures de faillite. Dans le cas de Mt. Gox, qui était autrefois la plus grande plate-forme de change de Bitcoin sur le marché mondial de la crypto-monnaie, le règlement des procédures en faillite a pris plus de quatre ans. Pourtant, les créanciers de Mt. Gox n’ont pas encore reçu leurs fonds et la procédure est toujours en cours.

Inline
Inline