L'actualité des coinsL'actualité du minage de crypto-monnaie

Des hackers nord-coréens piratent des ordinateurs pour exploiter des crypto-monnaies

Source : Wikimedia Commons
1.07Kvues

La Corée du Nord fait beaucoup parler d’elle ces derniers temps. Outre les menaces nucléaires portées par son dirigeant, on sait désormais que des pirates tentent de détourner des ordinateurs pour l’exploitation de crypto-monnaies. Le régime de Pyongyang continue de chercher d’autres alternatives de financement, car le pays est confronté à des sanctions internationales diverses.

Découvrez ci-après les détails de cette nouvelle :

Une unité de piratage appelée Andariel a saisi un serveur dans une entreprise sud-coréenne l’été 2017 et l’a utilisé pour extraire environ 70 pièces de Monero, d’une valeur de 25 000 dollars au mois de décembre, confirme Kwak Kyoung-Ju, un analyste à l’Institut de sécurité financière de la Corée du Sud.

Les Nord-coréens s’intéressent de plus en plus aux crypto-monnaies

Les hackers nord-coréens s’intéressent de plus en plus aux devises numériques qui sont devenues une véritable source de revenus pour le régime de Kim Jong Un. La Corée du Nord accélère sa quête de liquidités à l’étranger alors que le monde resserre sa mainmise sur ses sources conventionnelles d’argent avec des sanctions réduisant les exportations de pétrole et d’autres interdictions commerciales.

Source : Wikimedia Commons

Kwak a déclaré qu’Andariel s’attaque à tout ce qui génère de l’argent actuellement. Les devises virtuelles accumulées au fil du temps sont très importantes, a-t-il ajouté.

Le Monero, une devise numérique appréciée par les hackers

Les pirates ont sûrement saisi d’autres machines pour exploiter des crypto-monnaies. Toutefois, le Monero est celle qu’ils préfèrent. Cette devise virtuelle est plus axée sur la vie privée et plus facile à cacher, a déclaré Kwak. Andariel a pu prendre le contrôleur du serveur non détecté par son opérateur, a-t-il expliqué.

Une crypto-monnaie peut être exploitée lorsqu’un problème mathématique complexe est résolu. Par ailleurs, elle nécessite des ordinateurs très puissants que souvent seules les entreprises peuvent disposer. Toutes les sociétés ne dépensent pas autant pour protéger leurs machines contre les pirates informatiques. Yapian, le dirigeant de la société d’échanges de Bitcoin, Youbit, a déclaré en décembre qu’ils ont fermé après un piratage.

Source :

Bloomberg

Tiana
Véritable passionné par la blockchain et les crypto monnaies, je partage les actualités intéressantes sur COIN24. Je suis responsable financier dans la vie pro et trader de coins.
Inline
Inline