L'actualité des coins

Des chercheurs hollandais ont trouvé le moyen de miner des crypto-monnaies grâce à la chaleur corporelle

L'Institut de l'obsolescence humaine (IoHo) aux Pays-Bas/Speculative Capital
428vues

Cette toute nouvelle expérience vise à rapprocher les humains du réseau Blockchain en utilisant l’énergie corporelle  pour faire du minage de crypto-monnaies. En effet, une équipe de recherche de l’Institut de l’obsolescence humaine (IoHo) aux Pays-Bas, dirigée par Manuel Beltrán, utilise une combinaison spéciale pour faire du minage de crypto-monnaies. Le système consiste à récolter la chaleur du corps humain et transformer cette chaleur en source d’énergie durable.

Aperçu de la combinaison de l’IoHo/Speculative Capital

Le corps humain comme source d’énergie

Manuel Beltrán, le fondateur (IoHo), réfute farouchement l’idée que la technologie ne peut pas être soutenue par nos ressources actuelles. En effet, il croit qu’une certaine source d’énergie, à savoir le corps humain, est très abondante. L’IoHo a ainsi mené diverses activités qui consistent dans la recherche et le développement du « travail biologique ». Actuellement, l’Ioho se consacre au minage de crypto-monnaies. Le tout dernier test réalisé par l’institut hollandais a pris environ 212 heures, divisées en plusieurs quarts d’heure, et a nécessité la contribution de 37 personnes. Cette expérience a généré près de 127,2 watts de puissance qui ont permis de créer 16 590 crypto-monnaies, dont le Vertcoin, le Dash, l’Ethereum et le Litecoin, entre autres.

Centre de minage de crypto-monnaie à l’Institut de l’obsolescence humaine/Speculative Capital

Produire des crypto-monnaies en se couchant

Selon les chercheurs, les humains peuvent générer 100 watts en se reposant et, la plupart du temps, 80 % de l’énergie serait gaspillée. « Un seul corps humain au repos génère 100 watts d’excès de chaleur. Nous avons donc décidé de créer une combinaison qui utilise des générateurs thermoélectriques pour récolter le différentiel de température entre le corps humain et l’air ambiant. L’objectif est de convertir ce différentiel en électricité utilisable », révèle l’IoHo. Ainsi, pour miner des crypto-monnaies, les porteurs de la combinaison doivent tout simplement se coucher et ne rien faire. La combinaison spéciale fait tout le travail et maintient la température corporelle pour produire des données permettant de générer des devises numériques.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar

Inline
Inline