Analyses des crypto-monnaiesL'actualité du bitcoin (BTC)

Les régulateurs du Brésil interdisent aux gestionnaires de fonds d’investir dans les crypto-monnaies

Source : Wikimedia Commons. Le drapeau du Brésil.
578vues

La SEC du Brésil a annoncé vendredi que les fonds d’investissement locaux n’avaient pas le droit d’investir dans les devises numériques. Les régulateurs du pays travaillent actuellement sur la réglementation des crypto-monnaies. Différentes réunions ont déjà été organisées afin de discuter de ce sujet.

Si vous avez manqué cette annonce, voici les détails :

Aucune crypto-monnaie n’est autorisée dans le pays

La SEC brésilienne a publié vendredi une circulaire adressée à tous les agents chargés de l’administration et de la gestion des fonds d’investissement dans le pays. Il précise que les acquisitions directes de devises numériques par le biais des fonds d’investissement ne sont pas autorisées. Reuters a précisé que les crypto-monnaies ne peuvent pas être considérées comme des actifs financiers. Le responsable du régulateur a décidé d’interdire aux fonds d’investir directement dans des actifs tels que le Bitcoin.

Source : Mohamed Hassan, Pixabay. Quel sera l’avenir du Bitcoin en 2018 au Brésil ?

D’autre part, des éclaircissements de la part du régulateur devront permettre aux fonds locaux intéressés à investir indirectement dans des devises virtuelles en prenant une participation dans des fonds étrangers. Cette circulaire précise surtout que le régulateur considère qu’il est approprié pour les gestionnaires de fonds d’attendre la publication de notes supplémentaires concernant ce sujet.

Le Brésil travaille sur un cadre réglementaire du marché

Le Parlement brésilien a créé un comité spécial en mai pour discuter de la réglementation des crypto-monnaies telles que le Bitcoin. Sept réunions ont déjà eu lieu au second semestre 2017 pour débattre de ce sujet. En décembre, la Banque centrale du Brésil a publié une déclaration mettant en garde les investisseurs contre les risques liés aux devises numériques.

Le gouvernement brésilien a également formulé des recommandations formelles concernant l’interdiction des crypto-monnaies, particulièrement le Bticoin. Tous les acheteurs et vendeurs de Bitcoins peuvent encourir des peines d’emprisonnement allant de 1 à 6 mois. Le Brésil cherche activement les moyens afin de réglementer ce marché. Jusqu’à ce qu’un dispositif soit mis en place, les échanges de devises virtuelles seront interdits dans le pays.

Source :

NewsBitcoin

Tiana
Véritable passionné par la blockchain et les crypto monnaies, je partage les actualités intéressantes sur COIN24. Je suis responsable financier dans la vie pro et trader de coins.
Inline
Inline