L'actualité des coins

Le Venezuela exhorte 10 autres pays à adopter sa crypto-monnaie pétrolière

Nicolas Maduro, Source : Wikimedia Commons
655vues

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a appelé 10 autres pays à adopter sa crypto-monnaie pétrolière, le Petro. Cette annonce survient après la décision prise par le Parlement du pays considérant cette nouvelle devise numérique comme étant illégale.

La proposition de Maduro

Maduro a tenu une réunion avec l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de l’Amérique (ALBA) ce vendredi. ALBA se compose d’Antigua et Barbuda, de la Bolivie, de Cuba, de la République dominicaine, de l’Équateur, du Nicaragua, de Sainte-Lucie, de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, du Venezuela, de la Grenade, de Saint-Kitts et Nevis. Lors de cette réunion, M. Maduro a appelé les pays membre de l’ALBA à assumer ensemble la création de la crypto-monnaie, le Petro, a rapporté Prensa Latina. Selon le rapport d’El Comercio, Maduro aurait déclaré qu’il invitait tous ces pays à considérer le Petro comme monnaie d’intégration de leurs peuples. Il leurs est impératif de prendre cette proposition avec une priorité maximale, aurait-il ajouté.

Découvrez ci-après la vidéo publiée par NewsBitcoin détaillant cette annonce :

Maduro est à l’origine de la création de l’ALBA. Son objectif est de rassembler tous les pays membres et d’adopter cette crypto-monnaie nationale pour intégrer le XXIe siècle d’une manière audacieuse, mais également d’une manière créative, a indiqué le président du Venezuela.

Un problème continu

Depuis son annonce début décembre, la devise virtuelle nationale du Venezuela a fait l’objet de controverses. Le président vénézuélien  a mis en place différentes mesures, dont l’attribution de plus de 5 milliards de barils de pétrole brut, afin de contribuer au lancement de cette crypto-monnaie. Nicolas Maduro a également ordonné l’émission des premiers 100 millions de Petros et a organisé une réunion avec les mineurs.

Le Petro devrait être lancé dans 6 semaines et sera pré-miné, a annoncé les hauts responsables du pays. Par ailleurs, un jour avant cette annonce, l’Assemblée nationale vénézuélienne a déclaré que la crypto-monnaie est illégale. Les parlementaires ont voté à l’unanimité la nullité absolue de ce décret visant à émettre le Petro. On s’attend donc à voir comment la situation va évoluer après cette déclaration de Maduro.

Source :

NewsBitcoin

Tiana
Véritable passionné par la blockchain et les crypto monnaies, je partage les actualités intéressantes sur COIN24. Je suis responsable financier dans la vie pro et trader de coins.
Inline
Inline