Analyses des crypto-monnaies

Alibaba lancerait une plateforme de « cloud mining »

Alibaba.com
971vues

Ce n’est pas vraiment surprenant mais c’est tout de même une nouvelle de grande importance : le géant chinois de l’e-commerce Alibaba aurait fait immatriculer une plateforme de minage de crypto-monnaie. C’est en tout cas ce que le média Tencent News vient de faire savoir.

Une rumeur qui court

Les faits remonteraient au 10 octobre dernier mais seraient restés secrets jusqu’à présent. Il semblerait que le site Alibaba ait enregistré une plateforme auprès des autorités de Nankin. Cette dernière s’appelle P2P Nodes. Il s’agirait d’une plateforme de minage de monnaies numériques. Mais pour l’instant, on ne sait pas les utilisateurs chinois peuvent l’utiliser. Cela dit, d’après une source qui semble bien informée, Alibaba pourrait bien décider très prochainement d’incorporer cette activité de minage à son célèbre site d’e-commerce. Pour l’instant, on a tout de même plusieurs sons de cloches, et c’est pour cette raison qu’il faut rester prudent quant à cette annonce. En effet, on a également pu lire qu’il pourrait également s’agir d’une plateforme tierce qui fonctionnerait comme un service de cloud mining.

Un changement d’idée surprenant

Alibaba se lancerait donc dans l’aventure de la crypto-monnaie. Ce qui est plutôt surprenant. En effet, le fondateur de la plateforme e-commerce, Jack Ma, avait déclaré au mois de décembre qu’il n’avait pas l’intention d’intégrer les monnaies numériques à sa plateforme :

« Je ne pense pas que nous soyons prêts pour cela. »

Logo Alibaba Group

Il avait rappelé que l’essentiel pour lui était de continuer à concentrer ses efforts sur les innovations technologiques. Mais il aurait donc finalement changé d’avis ! Ce qui est d’autant plus étonnant que la Banque Populaire chinoise a annoncé il y a quelques heures sa volonté d’interdire les plateformes centralisées de trading de crypto-monnaies.

Pour l’instant, on n’en sait pas plus… Il va falloir surveiller de près les annonces faites par les responsables de la plateforme Alibaba. A suivre !

Source :

TenCent News

Amélie
Je m'appelle Amélie, j'ai 35 ans, et je suis passionnée par l'actualité et la rédaction !
Inline
Inline