Analyses des crypto-monnaiesL'actualité du trading de crypto-monnaies

Korbit : seuls les Coréens peuvent échanger des crypto-monnaies dans le pays

Source : Pixabay. Le Drapeau de la Corée du Sud.
1.48Kvues

Korbit, la troisième plus grande entreprise d’échanges de devises numériques en Corée du Sud, derrière Bithumb et Coinone, a annoncé que les ressortissants non coréens ne seront pas autorisés à négocier des crypto-monnaies. Une nouvelle qui tombe après que le gouvernement sud-coréen a tenté de mettre en place des dispositifs afin de réglementer le marché.

Les étrangers sont interdits d’ici la fin du mois de janvier

Dans un message envoyé à ses clients, Korbit a déclaré que les étrangers ne seront pas autorisés à échanger des crypto-monnaies sur le marché national. L’équipe de Korbit a indiqué que la fermeture des comptes bancaires virtuels de la Kookmin Bank sur la plateforme de négociation ainsi que l’interdiction des échanges de devises numériques pour les étrangers font partie d’une nouvelle politique de lutte contre le blanchiment d’argent introduite par le gouvernement du pays.

Veuillez voir ci-après plus d’informations concernant ces réglementations :

Korbit a expliqué qu’afin de se conformer aux règlements d’identification et de lutte contre le blanchiment d’argent qui ont été appliqués par les autorités sud-coréennes, la méthode de dépôt KRW actuelle sera terminée d’ici la fin de janvier 2018. Le mois dernier, CCN a rapporté que le gouvernement sud-coréen a publié quatre règlements importants pour mieux réguler et favoriser le marché local des échanges de crypto-monnaies. L’une des quatre mesures interdisait aux investisseurs étrangers de négocier des crypto-monnaies sur les plateformes d’échanges locales.

Une réglementation plus stricte et non une interdiction

La semaine dernière, le gouvernement sud-coréen et le bureau exécutif du président Moon Jae-In ont officiellement déclaré qu’une interdiction des négociations de crypto-monnaies ne serait pas imposée à court terme. Plutôt qu’une interdiction, le gouvernement a souligné que des règlements stricts seraient mis en place pour assurer que le marché local reste stable.

Source : Pixabay. Les réglementations des crypto-monnaies en Corée du Sud.

Suite à la déclaration du gouvernement, Kim Sang-Jo, président de la Commission de commerce équitable de la Corée du Sud, a indiqué que la fermeture des sociétés d’échanges de crypto-monnaies est une décision réaliste, compte tenu de l’impact économique considérable qu’elle entraînerait.

Source :

CCN

Tiana
Véritable passionné par la blockchain et les crypto monnaies, je partage les actualités intéressantes sur COIN24. Je suis responsable financier dans la vie pro et trader de coins.
Inline
Inline