L'actualité des ICO (Initial Coin Offering)

Les investisseurs australiens s’intéressent de plus en plus aux ICO

Source : Ronny K, Pixabay. Les Australiens s'intéressent de plus en plus aux ICO.
378vues

Le battage médiatique entourant le potentiel de profit associé aux ICO continue d’attirer les investisseurs australiens. Si les risques de perte sont tout aussi importants que les gains, de nombreux Australiens semblent être séduits par ce type d’investissement participatif. Plusieurs cas de fraudes ont eu lieu récemment concernant des ICO. Ceux-ci ont un peu découragé les investisseurs.

Un marché en pleine expansion en Australie

Les ICO attirent les investisseurs australiens ordinaires. Le rapport récent de l’Australian Broadcasting Corporation décrive d’ailleurs les expériences de nombreux investisseurs qui négocient activement sur les marchés de l’ICO.

Veuillez voir ci-dessous un extrait vidéo en anglais pour plus de détails :

Ayant actuellement 58 ans, Warren Stokes a investi dans les devises numériques il y a 7 ans. Il a pris cette décision après que son fils a reçu par la poste des billets de 50 dollars. M. Stokes a expliqué qu’il ne comprenait rien à l’époque et qu’il ne savait pas comment son fils pouvait obtenir autant d’argent en restant devant son PC.  Son fils lui aurait expliqué faire partie d’une communauté sur Reddit. Près de 1 000 utilisateurs étaient connectés, a-t-il indiqué.

Les risques pour les nouveaux investisseurs

Alex Saunders, un youtubeur spécialisé dans le marché des devises numériques depuis 2012, a expliqué que certaines personnes empruntent de l’argent pour investir dans des ICO. Il a déclaré que des gens n’hésitent pas à souscrire des prêts pour se lancer dans les crypto-monnaies. Malheureusement, la plupart d’entre eux investissent pour la première fois dans un tel secteur et n’ont pas les connaissances nécessaires. Ils perdent ainsi de grosses sommes d’argent.

Source : Pixabay. Les ICO attirent de plus en plus d’Australiens, mais les nouveaux investisseurs devraient faire attention.

Neil, un Australien de 40 ans, a investi dans environ neuf projets jusqu’à présent. Il a attesté avoir eu des expériences mitigées avec les ICO. Ce dernier a déclaré qu’avec le nombre important d’escrocs créant de faux sites web et de faux profils LinkedIn, il est très difficile de différencier le vrai du faux. L’inexpérience est la principale cause des pertes subies par les nouveaux investisseurs.

Source :

NewsBitcoin

Tiana
Véritable passionné par la blockchain et les crypto monnaies, je partage les actualités intéressantes sur COIN24. Je suis responsable financier dans la vie pro et trader de coins.
Inline
Inline