L'actualité des coins

Un fonds d’investissement géré depuis une chambre d’étudiants !

577vues

Trace Capital est un fonds d’investissement qui gère plusieurs milliers de dollars pour environ quinze investisseurs. Or, ceux qui s’occupent de ce fonds d’investissement le gèrent depuis une chambre d’étudiants !

Deux étudiants passionnés

Trace Capital gère plus de 300 000 dollars. La petite société s’appuie sur un algorithme bien spécifique et réussit à prédire les évolutions du prix des crypto-monnaies. Leurs prévisions sont plutôt proches de la réalité, notamment lorsqu’elles concernent le Bitcoin, l’Ether ou encore le Litecoin. Grâce à ces prévisions relativement précises, Trace Capital intéresse des sociétés plus importantes, qui ont proposé de racheter le fonds d’investissement.

Pixabay – Geralt / Les deux étudiants gèrent le fonds d’investissement depuis leur chambre d’étudiant.

Ce qui était tout à fait improbable pour ceux qui sont à l’origine de ce projet. En effet, ils gèrent tout depuis une chambre d’étudiant ! Les deux associés, Leo et Brandon, sont en effet des étudiants de l’université de New York. Ils ont choisi de se spécialiser dans la finance. Il y a encore quelques semaines, ils étaient étudiants en neuroscience et en journalisme. Mais ils ont totalement modifié leurs projets d’avenir, comme l’a expliqué Leo : « Brandon et moi planchons sur la création d’un véritable fonds d’investissement. Pour le moment, nous nous contentons d’aider nos amis et notre famille. »

Une aventure familiale

A ce jour, ce sont donc principalement des connaissances de Leo et Brandon qui utilisent Trace capital. L’un d’eux a misé 5 000 dollars en février 2017 et peut aujourd’hui payer sa scolarité grâce à ses Bitcoins. Une véritable réussite totalement inespérée !

Pixabay – Geralt / Ils remportent un joli succès et espèrent en faire leur métier.

Pour l’instant, les deux amis n’ont pas l’intention ni l’envie de vendre leur petite société. Ils espèrent poursuivre l’aventure et faire grossir leur fonds d’investissement artisanal. Passionnés par la technologie BlockChain, les deux étudiants souhaitent attirer l’attention de plus grosses entreprises, afin de poursuivre leur rêve et d’en faire leur métier.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces deux jeunes garçons ne manquent pas d’ambition. Amusant n’est-ce pas !

Source :

CCN 

Amélie
Je m'appelle Amélie, j'ai 35 ans, et je suis passionnée par l'actualité et la rédaction !
Inline
Inline