L'actualité des coins

Le premier crypto-radiateur a vu le jour

YouTube - Qarnot
795vues

Miner de la crypto-monnaie ne nécessite pas forcément un énorme bloc de métal disgracieux qui fait du bruit. La preuve puisque l’entreprise Qarnot Computing vient de sortir le tout premier radiateur mineur qui permet à la fois de miner des monnaies numériques et de chauffer son intérieur. Zoom sur cette drôle d’invention.

Une idée originale

Miner de la crypto-monnaie coûte cher en énergie, et le bloc de métal qui est à l’origine de cette action produit énormément de chaleur qui est malheureusement perdue. Sans compter que ce bloc est peu esthétique et ne sert absolument à rien. Ce qui est bien dommage !

YouTube – Qarnot / Le crypto-radiateur permet de miner de la crypto-monnaie tout en chauffant l’intérieur.

Et c’est justement en faisant cette constatation que deux Français ont eu une idée qui ne manque pas d’originalité. En effet, ils ont conçu un radiateur qui réutilise cette chaleur pour chauffer un logement. On parle ainsi du tout premier crypto-radiateur QC-1. Le design est moderne et minimaliste, et trouve facilement sa place dans un intérieur !

Un fonctionnement ingénieux

Le fonctionnement est simple. Le crypto-radiateur se compose de deux cartes graphiques AMD Radeon RX580, d’un CPU x86 A6 9500E et d’un système d’exploitation sous Linux. Le prix à l’achat est de 2 900 euros, ce qui est tout de même un investissement conséquent. D’autant plus que les frais d’électricité relatifs à ce matériel seront élevés. En effet, la puissance de hachage est de 60 MH/s, pour une consommation de 650 Watts lorsque le crypto-radiateur est poussé en mode « boost ». Pour faire court, il faut compter trois ans pour rentabiliser le crypto-radiateur.

YouTube – Qarnot / Le crypto-radiateur est programmable grâce à une application mobile.

Cependant, l’idée de miner discrètement de la crypto-monnaie tout en chauffant un logement est très ingénieuse. Après tout, pourquoi pas, c’est une manière de joindre l’utile à l’agréable.

Source :

Qarnot

Amélie
Je m'appelle Amélie, j'ai 35 ans, et je suis passionnée par l'actualité et la rédaction !
Inline
Inline