Acheter vos crypto-monnaies sur COINBASE
L'actualité des coins

La Russie a-t-elle aidé le Venezuela à lancer le Petro ?

Source : Wikimedia Commons. La crypto-monnaie nationale du Venezuela, le Petro, fait l'objet d'une interdiction aux États-Unis.
385vues

Le Venezuela a lancé il y a quelques semaines une crypto-monnaie nationale appelée le Petro. Or, il semble que le pays ait bénéficié plus ou moins secrètement des conseils et surtout du soutien des autorités russes.

Un partenariat dissimulé

C’est le Time Magazine qui a lancé l’enquête concernant l’éventuel partenariat entre le Venezuela et la Russie. Ce n’est pas un secret, Nicolás Maduro et Vladimir Poutine sont très proches, et ils entretiennent des relations amicales. Mais cette relation entre les dirigeants russes et vénézuéliens semble aller plus loin. En effet, le Kremlin aurait tout simplement aidé le Venezuela à lancer la crypto-monnaie appelée le Petro. Attention, ce ne sont que des suppositions !

Logo Petro / La monnaie virtuelle du Venezuela est basée sur les réserves de pétrole du pays.

C’est au mois de décembre dernier que le président Nicolás Maduro a annoncé vouloir permettre à son pays de s’émanciper des sanctions économiques qui lui sont imposées. Il a alors lancé une ICO très controversée le 20 février dernier. Ce sont très exactement 38,4 millions de tokens qui ont été mis en vente.

Une mise en place compliquée

Or, on apprend que, tout au long de la mise en place du projet du Petro, deux Russes ont été omniprésents. Il s’agit de Denis Druzhkov et Fyodor Bogorodsky, et ces derniers ont d’ailleurs été aperçus à plusieurs reprises auprès de Nicolás Maduro, lors de conférences officielles. Ce dernier les aurait remerciés pour leur aide dans le combat qu’il mène contre l’impérialisme américain. Cela dit, ces hommes sont d’origine russe, mais ne vivent pas en Russie, et ne représentent donc aucunement les autorités.

L’initiative du Venezuela aurait donc clairement été appuyée par la Russie. Vladimir Poutine aurait même confirmé au président vénézuélien que c’était une bonne idée de lancer le Petro pour contourner les sanctions économiques.

Pour l’instant, le Kremlin n’a pas souhaité s’exprimer sur ce sujet délicat. Cependant, le ministère des Finances russe a indiqué que les autorités financières de son pays n’avaient jamais été impliquées dans le développement ou le lancement du Petro.

On ne connaît donc pas les tenants et les aboutissants de cette histoire. Mais il est certain que Nicolás Maduro entretient des relations particulières avec la Russie, ce dernier s’étant empressé de féliciter Vladimir Poutine suite à sa réélection.

Source :

CCN

  • clausche

    Mais arrêtez avec votre anti Petro primaire… le Venezuela a eux une excelente idee et nous devons la supporter d un point de vue des cryptomonnaies. Mais vous Coin24, ca deja un bout temps que vous mélangez la politique et la cryptomonnaie.

Amélie
Je m'appelle Amélie, j'ai 35 ans, et je suis passionnée par l'actualité et la rédaction !
Inline
Inline