L'actualité des coins

La banque centrale pakistanaise s’oppose aux crypto-monnaies

396vues

La banque centrale pakistanaise, la SPB, vient de s’engager contre les crypto-monnaies en publiant une circulaire interdisant de traiter en monnaie numérique. Signée par le directeur de la State Bank of Pakistan, cette mesure entraîne le pays sur le terrain des crypto-sceptiques.

Des mesures radicales

La circulaire annonce très clairement la couleur. En effet, les banques commerciales et les opérateurs de paiements n’ont plus le droit de faciliter ou de permettre des transactions en crypto-monnaies. On apprend ainsi que l’utilisation, le commerce, la détention, le transfert et l’investissement dans la technologie BlockChain sont interdits. Toute entité financière se prêtant à ces manipulations sera dénoncée immédiatement à l’Unité de surveillance financière pakistanaise.

Pixababy Hawksky / La circulaire de la banque centrale pakistanaise encadre strictement l’utilisation des monnaies numériques.

Aussi, il est interdit depuis la parution de cette circulaire de participer officiellement à l’aventure des crypto-monnaies au Pakistan. Et les professionnels ne sont pas les seuls concernés…

Des surveillances accrues

En effet, la circulaire vise également les citoyens pakistanais. La banque pakistanaise déconseille les investissements dangereux en crypto-monnaies. Et les mesures vont encore plus loin puisque tous ceux qui enverront de l’argent en monnaie virtuelle, y compris à l’étranger, seront poursuivis immédiatement.

Pixabay MaxFonz / Les citoyens sont également concernés par la circulaire émise par la banque centrale.

Dans le même ordre d’idée, la State Bank of Pakistan déconseille vivement toutes les activités tournant autour des monnaies numériques. Ainsi, il est fortement déconseillé de miner, d’échanger ou de promouvoir les monnaies numériques sur le sol pakistanais. Le message est évident : les habitants doivent rester loin de ces actifs numériques.

Il ne s’agit pas d’une réglementation mais d’une circulaire. En effet, aucune loi n’a été promulguée dans le pays, mais la décision adoptée est très claire. La prise de position est évidente, ce qui joue encore une fois en la défaveur du Bitcoin et des autres crypto-monnaies. Cette circulaire aura certainement des incidences sur le marché des monnaies virtuelles.

Source :

News Bitcoin

Amélie
Je m'appelle Amélie, j'ai 35 ans, et je suis passionnée par l'actualité et la rédaction !
Inline
Inline