Acheter vos crypto-monnaies sur COINBASE
L'actualité du trading de crypto-monnaies

L’Afrique du Sud impose aux contribuables de déclarer tous les revenus liés aux crypto-monnaies

Source : Pixabay. L'autorité fiscale sud-africaine rend obligatoire la déclaration des revenus liés aux crypto-monnaies.
396vues

L’autorité fiscale de l’Afrique du Sud a averti les contribuables du pays de toujours déclarer toutes leurs transactions liées aux crypto-monnaies. Par ailleurs, elle a également présenté des mesures qui seront avantageuses pour les personnes négociant des devises numériques.

Si vous avez manqué cette annonce, en voici les détails en anglais :

La déclaration des revenus liés aux crypto-monnaies sera obligatoire

Le service de contrôle des revenus sud-africain (SARS) a annoncé vendredi qu’il s’attend à ce que tout le monde déclare les gains de crypto-monnaies. Cette autorité a déclaré qu’il incombe aux contribuables sud-africains de déclarer tous les revenus imposables liés aux devises virtuelles. La déclaration est obligatoire au risque de subir des pénalités.

Source : Steve Buissinne, Pixabay. L’Afrique du Sud impose aux contribuables de déclarer leurs revenus liés aux devises numériques.

Le SARS a indiqué qu’il a dû faire face à de nombreux appels des administrés pour fournir des directives sur la façon de traiter les déclarations d’impôt sur les crypto-monnaies. Cependant, il a affirmé qu’un tel débat serait inutile pour le moment. Le SARS a ainsi essayé d’expliquer comment cela s’inscrit dans le cadre actuel. Toute personne qui n’est pas sûre de certaines transactions impliquant des crypto-monnaies peut également demander des conseils à l’agence.

Le cadre fiscal existant

L’agence a expliqué que les crypto-monnaies ne sont pas considérées par le SARS comme une monnaie soumise à l’impôt sur le revenu, mais plutôt comme des actifs de nature immatérielle. Les transactions de devises numériques peuvent donc être imposées sur le compte des revenus. Lorsque des biens ou des services sont échangés contre des crypto-devises, les opérations sont considérées comme un troc.

Par ailleurs, les contribuables sud-africains ont désormais le droit de déclarer les frais liés à l’achat de devises virtuelles. De plus, le SARS n’exigera pas de TVA. En décembre 2017, News Bitcoin a révélé que cette agence était en train d’explorer des solutions pour contrôler et de taxer le trading de Bitcoins. L’agence s’est entretenue avec des entreprises opérant dans ce secteur pour proposer des outils de suivi des transactions.

Source :

NewsBitcoin

Tiana
Véritable passionné par la blockchain et les crypto monnaies, je partage les actualités intéressantes sur COIN24. Je suis responsable financier dans la vie pro et trader de coins.
Inline
Inline