L'actualité des coins

Une puce électronique dans le bras pour protéger ses Bitcoins

YouTube - General Bytes
539vues

Certains sont prêts à tout pour protéger leurs crypto-monnaies, y compris à se faire implanter une puce électronique NFC sous la peau. Retour sur ce phénomène ingénieux mais particulièrement inquiétant.

Une puce électronique

Un entrepreneur hollandais, Martijn Wismeijer, a pris la décision en 2014 de se faire implanter deux puces NFC sous la peau. Ces dernières contiennent les clés privées de son portefeuille Bitcoins, l’objectif étant de protéger son placement. En effet, l’homme a expliqué : « Je peux affirmer sans hésitation que j’ai perdu la plupart de mes Bitcoins suite à des piratages, des vols, des plateformes d’échange qui ont fermé ainsi que d’autres problèmes. Si je m’étais fait poser cette puce en 2010, je serais certainement un homme riche aujourd’hui. »

C’est dans un atelier de piercing qu’il s’était fait implanter ces deux puces en verre, de la taille d’un grain de riz. Chacune de ces puces était alors en mesure de stocker 888 octets de données. Ce qui était largement suffisant pour mettre ses Bitcoins à l’abri. Aujourd’hui, l’homme a encore ces puces et semble persuadé que c’est le meilleur moyen de protéger son argent.

Une nouvelle mode

Or, depuis quelques mois, de nombreux investisseurs semblent faire le même choix que Martijn Wismeijer. Ce dernier affirme connaître au moins cinquante personnes qui ont ces puces. Il faut dire qu’il y a eu beaucoup de piratages et de vols, ce qui inquiète évidemment tous ceux qui possèdent des crypto-monnaies.

Certains se montrent plus réticents à l’idée de se faire implanter une puce. Mais Martijn Wismeijer a expliqué qu’en réalité le processus est simple, sans danger et très peu douloureux. En fait, c’est le même principe que lorsqu’un animal reçoit une puce d’identification.

En outre, ces puces permettent d’effectuer des achats. Avec le smartphone, il suffit de scanner la puce pour débloquer son portefeuille et ainsi payer avec ses crypto-monnaies. Sachez enfin que ces puces peuvent être facilement retirées si vous n’en avez plus besoin.

Qui sait, peut-être qu’à l’avenir nous aurons une puce contenant notre argent, et qu’il suffira de tendre le bras pour payer ? Après tout, pourquoi pas… D’autant plus que la protection des Bitcoins est une réelle priorité pour les investisseurs à l’heure actuelle.

Source :

CCN

Amélie
Je m'appelle Amélie, j'ai 35 ans, et je suis passionnée par l'actualité et la rédaction !
Inline
Inline