L'actualité des coins L'actualité du bitcoin (BTC)

2 projets d’ETF sur le Bitcoin sont désormais en attente d’approbation de la SEC

Avatar Frédéric Jean | il y a 3 mois
635VUES

Pour la première fois depuis le mois d’août 2018, plusieurs propositions de fonds négociés en bourse (ETF) indexés sur le Bitcoin sont en cours d’étude auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission) des États-Unis.

La proposition VanEck / SolidX déposée pour une cotation sur le CBOE BZX Exchange a été publiée dans l’édition de mercredi du Federal Register, ouvrant officiellement le décompte du délai de 45 jours avant que la SEC ne fasse part de ses conclusions.

Cette nouvelle proposition rejoint celle de FNB Bitcoin déposée par Bitwise Asset Management pour une cotation sur NYSE Arca, qui a été publiée dans le registre de la SEC la semaine dernière.

Gabor Gurbacs, directeur de la stratégie des actifs numériques chez VanEck, a déclaré par courrier électronique à CoinDesk qu’il estimait qu’un ETF sur le Bitcoin servirait l’intérêt public s’il était approuvé.

Il a précisé que la société collabore activement avec les régulateurs, ainsi que d’autres acteurs majeurs du marché, «pour apporter simplicité, transparence et normes professionnelles sur les actifs numériques».

VanEck espère que cette collaboration lui permettra de mettre sur le marché le premier produit réglementé indexé sur une crypto-monnaie.

«J’espère que nos efforts en matière de réglementation et de commercialisation, notre travail acharné et notre engagement seront honorés le moment venu», a déclaré Gurbacs.

Une approbation de la SEC de plus en plus probable?

Cependant, ce ne sont pas uniquement les propositions elles-mêmes qui doivent être approuvées.

En effet, outre le fonctionnement des produits proposés, la SEC se base aussi sur son avis sur le marché des crypto-monnaies pour décider de valider ou non un ETF sur le Bitcoin.

Nombreux sont ceux qui estiment qu’en agissant ainsi, la SEC dépasse ses prérogative, mais le fait est qu’elle continue à avoir le dernier mot pour la validation d’un potentiel ETF lié aux crypto-monnaies, et qu’elle devra être convaincue de la solidité du marché des crypto-monnaies lui-même avant toute décision positive.

A ce propos, on notera Matt Hougan, responsable de la recherche au niveau mondial pour Bitwise, a déclaré que l’écosystème des crypto-monnaies évoluait très rapidement, ce qui pourrait faciliter le lancement d’un produit selon lui

Ses commentaires font écho à ceux de Jake Chervinsky, qui a récemment déclaré qu’il estime que les multiples développements au sein de l’écosystème devraient voir les marchés de la crypto-monnaie mûrir au point où la SEC pourrait approuver le lancement d’un ETF.

Chervinsky a expliqué que les principaux points que la SEC évalue sont la valorisation, la liquidité, les solutions de conservation et la manipulation du marché de Bitcoin.

«La lettre de rejet de l’ETF des Winklevoss a été extrêmement claires pour la SEC en ce qui concerne ce qu’il faudra avant qu’il soit possible de répertorier un produit. Il appartient aux professionnels de l’industrie de respecter ces normes », a déclaré Hougan.

La SEC avait en effet écrit dans sa lettre de rejet :

« La désapprobation ne repose pas sur une évaluation visant à déterminer si le bitcoin, ou la technologie blockchain, a une utilité ou une valeur en tant qu’innovation ou investissement. Au lieu de cela, le Conseil désapprouve le changement de règle proposé car, comme expliqué en détail ci-après, BZX ne s’est pas acquittée de la charge qui lui incombait en vertu de la loi sur les échanges et de ses règles de pratique pour démontrer que sa proposition est conforme aux exigences en matière de prévention des actes et pratiques frauduleuses et manipulatrices.  »

En d’autres termes, la SEC souhaite être certaine qu’il n’est pas possible de manipuler (facilement) le marché du Bitcoin avant d’approuver un ETF basé sur celui-ci, ce qui peut poser problème, étant donné que tous les marchés du monde sont manipulables en théorie, pour qui disposerait de fonds illimités…

Le Bitcoin compte au moins un défenseur dans les rangs de la SEC

Cependant, les esprits évoluent, et le Bitcoin possède au moins un défenseur à la SEC. La commissaire Peirce a en effet déclaré le 12 février lors d’une table ronde tenue au BiPartisan Policy Center à Washington:

«À la SEC, nous n’avons pas encore voulu valider un ETF sur le Bitcoin. Ce qui me préoccupe, c’est que cela ressemble un peu à une approche basée sur le mérite, juger le marché sous-jacent du Bitcoin et dire que nous ne pensons pas qu’il soit suffisamment réglementé. Vous savez, de nombreux marchés ne sont pas réglementés, mais nous construisons néanmoins des produits indexés sur ceux-ci. »

Ce qui est sur, c’est qu’avec plusieurs demandes d’approbation d’ETF sur le Bitcoin en attente auprès de la SEC, ce sujet va prendre une place de choix dans les préoccupations des traders au cours des prochaines semaines, et l’optimisme à ce sujet pourrait aider le Bitcoin à progresser.

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.