Home2019 : Les arnaques aux crypto-monnaies ont été le deuxième type d’escroquerie le plus risqué aux USA

2019 : Les arnaques aux crypto-monnaies ont été le deuxième type d’escroquerie le plus risqué aux USA

D’après la publication du Better Business Bureau (BBB), une organisation à but non lucratif axée sur la confiance du marché, les arnaques liées aux crypto-devises se placent pour la premiere fois en deuxième position des 10 types d’escroqueries les plus risquées en 2019 aux États-Unis. 

Classement des arnaques les plus risquées en 2019 de BBB.org_ScamTracker

Les arnaques liées aux crypto-monnaies de plus en plus populaires

Alors que les devises virtuelles font de plus en plus parler d’elles, les arnaques pullulent dans l’industrie. 

Les données du rapport montrent que les escroqueries aux crypto-monnaies ont gagné du terrain dans le classement des arnaques les plus risquées aux États-Unis l’année dernière. La perte moyenne est de 3 000 $ pour les victimes âgées de 25 à 44 ans dans les crypto-fraudes. Cette somme atteignait « seulement » 900 $ en 2018.

Les acteurs malveillants profitent en effet généralement de ceux qui n’ont pas beaucoup de connaissances sur les crypto-actifs. Inversement, certaines escroqueries se produisent parce que les investisseurs profitent des crypto-actifs via des plateformes vulnérables aux pirates informatiques. 

« Les crypto-monnaies sont achetées, échangées ou stockées auprès d’une personne ou d’une plateforme d’échange qui s’avèrent être frauduleux » explique le rapport. « Parfois, ces actifs numériques sont achetés dans le cadre d’une offre initiale de pièces frauduleuse (ICO) dans laquelle les investisseurs sont amenés à payer de l’argent ou à échanger des actifs numériques pour une entreprise ou un produit qui ne se matérialisera jamais ».

Pour rappel, une fois que les actifs numériques ont été volés, il n’y a pas moyen de les récupérer car aucune transaction ne peut être annulée contrairement à celles faites via des établissements bancaires traditionnels par exemple. Bien qu’on ne puisse pas empêcher les arnaques, il existe tout de même quelques bonnes habitudes à prendre pour les éviter.

Lire aussi : L’absence de moyen pour stocker les crypto-monnaies en toute sécurité est un frein à l’adoption selon KPMG

Alphaspirit / Shutterstock.com

Quelles sont les arnaques les plus fréquentes sur le marché des crypto-devises ?

D’après Manuel Valente, le Directeur Rechercher de chez Coinhouse, il existe trois arnaques les plus fréquentes :

1# Les arnaques par téléphone pour investir dans les crypto-monnaies généralement via virement bancaire en échange de rendements mirobolants dans des crypto-actifs.

2# Les crypto-chantages dont les maîtres chanteurs menacent de partager des vidéos intimes ou des informations personnelles contre une rançon en crypto-monnaies.

3# Les crypto-ransomwares qui représentent un type de programme nuisible qui va crypter certains fichiers stockés ou des informations personnelles sur un ordinateur ou un mobile afin d’extorquer des crypto-monnaies.

Lire aussi : Comment faire de l’argent avec les crypto-monnaies en 2020 ?

Your / Shutterstock.com

Comment se protéger au mieux des arnaques liées aux crypto-monnaies ?

Pour se protéger des crypto-arnaques, il est important de faire vos propres recherches avant d’investir dans les crypto-monnaies ou les crypto-projets. 

Si une entreprise propose des rendements importants sans risque via les crypto-devises, ne faites surtout pas affaire avec cette entreprise car les gains potentiels sont proportionnels au niveau de risque encouru ! 

N’oubliez pas aussi de consulter les listes noires de certains organismes officiels comme celles de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Ainsi, vous pourrez plus facilement visualiser les sociétés ayant fait l’objet de mises en garde par le gendarme boursier français.

Vous avez été victime d’une crypto-arnaque ? Partagez votre expérience car cela pourrait en aider d’autres.