L'actualité des coins L'actualité du bitcoin (BTC)

86% du volume d’échange total sur le Bitcoin serait suspect selon une étude

Avatar Frédéric Jean | il y a 9 mois
978VUES

Selon un rapport publié hier par le site TheTie, plus de 86% de tous les volumes d’échange sur le Bitcoin seraient suspects, tandis que 75% des plateformes d’échange signalent des volumes extrêmement douteux. La recherche utilise une formule différente de celle utilisée dans d’autres rapports: elle valorise les visiteurs de chaque site Web et compare cette valeur aux chiffres rapportés.

Par exemple, Bithumb, qui avait fait l’objet d’enquêtes précédentes, devrait générer un volume mensuel d’environ 1,2 milliard de dollars sur la base d’une valeur moyenne de visite de 13 418 dollars. Au lieu de cela, Bithumb affiche un volume mensuel de plus de 28 milliards de dollars. Cela signifie que le volume déclaré est près de 2 000% plus élevé que prévu.

TheTie introduit les données en expliquantt:

«Le volume commercial moyen pondéré par visite de Binance, Coinbase Pro, Gemini, Poloniex et Kraken a été sélectionné comme volume de référence par utilisateur pour calculer le volume attendu. Cela représentait 591 $ par visite Web. BitMEX n’a ​​pas été inclus car il s’agit d’un échange à terme. Cela ne tient pas compte de l’utilisation des applications mobiles ou des API pour le commerce – le trafic Web est une hypothèse de simplicité. La détection de valeurs aberrantes relatives est assez notable, le nombre total n’est donc pas l’objectif principal. ”

TheTie couvre ses propos en affirmant qu’il s’agit d’indications «potentielles» de faux volumes.

Bittrex, moins sujettes aux « faux volumes » que les autres plateformes d’échange

Bittrex, l’une des plus anciennes plateformes d’échange altcoins du monde, possède l’une des meilleures évaluations basée sur ces indicateurs. Leur volume attendu était beaucoup plus élevé que ce qu’ils ont rapporté. En conséquence, il est peu probable que l’échange simule le volume. Bittrex affiche une valeur utilisateur attendue de 138 $ par visite selon les paramètres de l’étude.

Bittrex a tout de même réalisé près de 1 milliard de dollars en volume pour la période étudiée. C’est incroyable que ce nombre si élevé place la plateforme dans le bas du classement des plateformes d’échange en termes de volume.

Les facteurs qui contribuent à ces volumes élevés sont les suivants: Le trading de crypto-monnaies se déroule 24 heures sur 24 (et 7 jours sur 7), la diversité des actifs est énorme et la demande mondiale en crypto-monnaie est toujours élevée malgré la plongeon de 2018.

La demande est peut-être loin de l’apogée observée en 2017, mais les traders de Bitcoins trouvent encore de nombreux avantages sur les marchés volatiles des crypto-monnaies.

Faux volumes = Manipulation = Pas d’ETFs sur le Bitcoin !

Les faux volumes sont une préoccupation majeure des traders. Un volume élevé attire plus de traders. Plus le volume d’un échange est important, plus vous avez de chances d’atteindre vos cibles, à condition qu’elles ne soient pas irréalistes.

Il se peut que les marchés plus petits ne soient pas suffisamment traités pour satisfaire les demandes de certains traders. Le volume et les échanges réels sont également importants. Un volume plus élevé implique plus d’argent sur un échange. Si ce volume est faux, les traders peuvent rencontrer des problèmes lorsqu’ils s’attendent à pouvoir effectuer des transactions dépassant une certaine taille.

Le rapport classe également les plateformes d’échange selon leur volume par visiteur. Les données sur les visiteurs sont recueillies auprès d’un tiers (SimilarWeb). Les échanges sans nom complètent les 10 premiers volumes déclarés par visiteur. Un échange appelé Chaoex, qui comptait moins de 15 000 visiteurs, a rapporté 393 000 $ par visiteur! Soit il s’agit d’une plateforme d’échange de baleines dont personne n’a entendu parler, soit le volume est faux.

Soulignons que l’établissement de rapports de volume précis est l’une des préoccupations de la SEC dans ses décisions pour approuver ou non les propositions d’ETFs sur le Bitcoin.

En effet, qui dit faux volumes dit manipulation de marché, l’argument majeur mis en avant par la SEC pour justifier son refus d’autoriser la commercialisation de fonds négociés indexés sur le Bitcoin.

Cette étude, comme d’autres mettant en avant le même phénomène, est donc à considérer comme un facteur éloignant la perspective d’un ETF sur le Bitcoin, alors que la SEC doit rendre son verdict sur deux propositions d’ici quelques semaines…

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.