AccueilAlibaba interdit la vente d’équipements de crypto minage à partir d’octobre

Alibaba interdit la vente d’équipements de crypto minage à partir d’octobre

La Chine a renforcé sa répression des activités liées aux crypto-monnaies, ce qui a rendu difficile l'accès aux services de crypto-monnaies dans le pays.

Alibaba, l'une des principales plateformes d'e-commerce au monde, a annoncé qu'elle allait interdire la vente de mineurs de crypto-monnaies sur sa plateforme à partir d'octobre. La société a annoncé ce dernier développement via un billet de blog hier.

Selon l'entreprise, la récente annonce de la Banque populaire de Chine (PBoC) est la raison pour laquelle elle bloque la vente d'équipements de minage de crypto-monnaies sur ses plateformes. Alibaba a déclaré qu'après avoir soigneusement évalué les lois et règlements sur les crypto-monnaies et les produits concernés en Chine et sur d'autres marchés internationaux, elle interdira la vente de mineurs de monnaie virtuelle sur ses plateformes à partir du 8 octobre.

En outre, Alibaba bloquera la vente de crypto-monnaies comme le Bitcoin (BTC), le Litecoin (LTC), le BeaoCoin, le QuarkCoin et l'Ethereum (ETH) sur ses plateformes. Alibaba interdira également la vente de tutoriels, de stratégies et de logiciels qui apprennent aux gens comment acheter ou miner des crypto-monnaies.

Suite à cette décision, Alibaba a déclaré qu'elle allait fermer deux catégories sur sa plateforme. Il s'agit des sous-catégories Mineurs de blockchain et Accessoires de mineurs de blockchain dans la catégorie Mineurs de blockchain de l'électronique grand public.

La Chine s'est attaquée durement aux crypto-monnaies au cours des derniers mois. Plus tôt cette année, les provinces d'Anhui et du Sichuan ont interdit les activités de minage de crypto-monnaies, obligeant les mineurs de crypto-monnaies en Chine à se délocaliser dans d'autres pays, notamment au Kazakhstan et en Amérique du Nord.

La semaine dernière, la PBoC a annoncé que tout type de transaction en crypto-monnaie était illégal en Chine. Cela a conduit certaines entreprises à fermer leurs sarvices dans le pays asiatique.

La principale plateforme d'échange de crypto-monnaies, Huobi, a annoncé il y a quelques jours qu'elle allait fermer les comptes appartenant à des utilisateurs de Chine continentale. Sparkpool, l'un des principaux mineurs d'Ethereum en Chine, a également annoncé qu'il fermait tous les comptes chinois sur sa plateforme. Il sera donc presque impossible pour les utilisateurs chinois d'accéder aux services de crypto-monnaie en raison des nombreuses sanctions mises en place par les autorités.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.