L'actualité des coins

En Argentine, des distributeurs automatiques de crypto-monnaies sont installés

Amélie | il y a 5 mois
819VUES

La banque centrale d’Argentine, connue sous l’abréviation BCRA, a assoupli la réglementation en vigueur concernant les distributeurs automatiques. Rapidement, suite à cette décision, de nouveaux distributeurs permettant d’obtenir des crypto-monnaies seront installés partout dans le pays d’Amérique du Sud.

Une nouvelle réglementation

La nouvelle réglementation est relativement floue, et les professionnels de la crypto-monnaie ont décidé de s’emparer de ce manque de précision. Ce qu’on peut lire, c’est tout simplement qu’il est maintenant possible d’installer des distributeurs automatiques dans des établissements non bancaires. À aucun moment la loi ne fait mention des crypto-monnaies. Mais ces règles assouplissent largement la réglementation et permettent maintenant à des acteurs indépendants de se faire une jolie place !

Pixabay – Stux / Les nouveaux distributeurs permettent d’obtenir des monnaies classiques mais aussi des crypto-monnaies.

Il faut en effet savoir que, jusqu’à présent, seules la banque Banelco et la société Link possédaient un agrément pour installer des distributeurs automatiques. Ils perdent aujourd’hui leur monopole et les professionnels du secteur des crypto-actifs en profitent.

Des distributeurs originaux et modernes

Ainsi, certains grands groupes, à l’instar du célèbre Odyssey Group, souhaitent profiter de cette nouvelle réglementation. Le patron de la société, Sebastian Ponceliz, est rapidement sorti du silence pour annoncer la chose suivante : « Nous avons signé des pré-accords portant sur l’installation de 4 000 distributeurs. […] Mais il ne s’agit que d’une fraction des 30 000 nouvelles machines qui sont attendues à travers le pays par la banque centrale. »

Pixabay – MaxFonz / La réglementation concernant l’implantation des distributeurs automatiques en Argentine a été assouplie.

Ces distributeurs technologiquement aboutis devraient d’ailleurs proposer des transferts BlockChain d’ici quelques semaines. Donc ils permettent d’obtenir de la monnaie fiduciaire, mais aussi de la monnaie numérique. Le public peut de ce fait acheter et vendre de la crypto-monnaie bien plus facilement. Le principe est exactement le même qu’un distributeur classique, sauf qu’on n’achète pas des canettes !

Ces machines remportent un franc succès outre-Atlantique. Elles sont vendues 8 000 dollars, et il faut ajouter environ 1 000 dollars de frais d’installation. Pour l’instant, il n’est pas question de les voir débarquer en France, mais qui sait : peut-être que dans quelques mois nous les verrons aussi !

Source :

Bitcoinist