AccueilAustralie : achat de Bitcoin facilité grâce à la poste

Australie : achat de Bitcoin facilité grâce à la poste

Malgré la morosité du marché et un cours du Bitcoin en berne à l’approche de son dixième anniversaire, l’intérêt pour les devises digitales ne fait qu’augmenter.

Dernier exemple en date, la poste australienne, l’une des plus anciennes institutions du pays, permet l’utilisation de son service Digital iD pour simplifier les procédures liées à l’achat de cryptomonnaies sur le territoire.

Obligation d’identification en Australie

Depuis avril 2018, les plateformes d’échange de cryptomonnaies actives en Australie doivent s’enregistrer pour pouvoir offrir leurs services. Afin de prévenir les risques de blanchiment d’argent, elles sont également tenues de vérifier l’identité des utilisateurs et de reporter les transactions suspectes éventuelles. Cette réglementation implique une charge administrative parfois élevée qui dissuade les investisseurs potentiels.

Pour contrer ces difficultés, le service Digital iD de la poste australienne permet de prouver facilement son identité au moyen de son téléphone. Il suffit de s’enregistrer une première fois via l’application.

La poste australienne a plus de 11 millions de clients et on ne peut qu’encourager ce genre d’initiative. L’Australie est d’ailleurs un terreau fertile pour les cryptomonnaies.

L’utilisation de Digital iD par les plateformes de trading australiennes

Plusieurs plateformes australiennes acceptent déjà ce mode d’identification. La plateforme Digital Surge permet d’acheter des Bitcoins mais également de payer ses factures en Bitcoins (BTC). Autre exemple : la plateforme Coinjar qui, outre le Bitcoin, permet d’acheter du Ripple (XRP), du Litecoin (LTC), de l’Ether (ETH) et du ZCash (ZEC). D’autres intermédiaires leur ont emboîté le pas.

Qu’en est-il pour les plateformes de trading européennes ?

Toutes les plateformes réglementées en Union européenne doivent obligatoirement vérifier l’identité de leurs utilisateurs et se conformer au Règlement Général de Protection des Données (RGPD). Des réglementations similaires existent aux États-Unis notamment.

Les modalités d’identification ainsi que la rapidité du processus peuvent varier fortement d’une plateforme à l’autre. Les plateformes les plus connues comme eToro par exemple appliquent une procédure transparente, rapide et efficace.

Le défi de l’identité digitale

L’identité digitale est un élément-clé de la décentralisation. Il faut éviter à tout prix l’usurpation d’identité mais également l’usage abusif de données. Une solution telle que celle proposée par la poste australienne est un bon début mais implique des risques. En effet, les données des utilisateurs sont stockées sur les serveurs de l’entreprise et donc vulnérables.

Plusieurs cryptomonnaies travaillent à des solutions d’identité digitale sur la blockchain dont Civic (CVC) ou IOTA (MIOTA). Cette dernière élabore entre autres un système d’identification palmaire, IAMPASS.

Il est cependant probable qu’à terme, ce soient les États eux-mêmes qui fournissent des solutions d’identité digitale à leurs citoyens – éventuellement via la blockchain – afin de protéger au mieux leurs informations personnelles. Il s’agit d’une étape indispensable dans un monde décentralisé.

1
Dépôt minimum
$50
Promotions exclusives
Notre score
10
La description:
Moyens de paiement
Virement bancaire, Virement
Liste complète des règlements:
CySEC, FCA

 

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.