L'actualité des coins

Les autorités de régulations russes envisagent de mettre en place une « agence crypto-détective »

Audy Audy | il y a 2 ans
807VUES

Lors d’une récente réunion du Comité du Marché Financier de la Douma d’État, une initiative visant à créer une « agence crypto-détective » en Russie a été proposée. Cette agence spécialisée recueillera principalement toutes les informations sur les entreprises russes qui envisagent de lancer une première ICO.

Alexei Fyodorov, en première ligne

La semaine dernière, la Douma d’État a organisé une réunion du Comité du Marché Financier durant laquelle le soutien législatif des technologies financières et la question de la réglementation des crypto-monnaies ont été discutés. Des représentants des autorités de régulation et des principales banques nationales y ont participé. Au cours de la réunion, Alexei Fyodorov, président de la Fondation « Internet Development Institute » (IRI) a proposé une initiative pour la création d’une agence crypto-détective spécialisée. Il est important de rappeler que l’IRI est une organisation dont le but est de développer et d’exploiter l’industrie des nouvelles technologies en Russie.

Pxhere

Une agence de protection des investisseurs

Selon Fyodorov : « Pour protéger les investisseurs russes en matière de crypto-monnaie., il est prévu de créer une agence crypto-détective spécialisée. Elle recueillera des informations sur les entreprises russes qui ont l’intention de lancer une ICO. Les informations recueillies seront stockées dans un registre spécial. » En d’autres termes, l’agence sera en mesure d’extraire des informations sur les bénéficiaires et la situation réelle des entreprises en question. « Notre tâche est de protéger les investisseurs. Lorsqu’une entreprise qui reçoit des fonds d’un grand nombre de personnes ne réussit pas à réaliser des profits, les investisseurs chercheront une forme de protection de la part de l’État.

Un projet qui ne fait pas l’unanimité

Pxhere

L’obdusman de l’Internet en Russie, Dmitry Marinichev, a reconnu la nécessité de colleter de telles données. En septembre dernier, on a su qu’il avait construit une infrastructure de minage de crypto-monnaies en Russie pour défier la suprématie de la Chine dans ce domaine. Son entreprise, Russian Miner Coin (RMC), a récemment lancé une ICO qui a permis de recueillir 1 205 BTC, 4 022 ETH et 37 millions de dollars. En ce qui concerne le registre que Fyodorov veut mettre en place, Marinichev a déclaré : « Forcer une entreprise à s’inscrire sur le registre est inutile. Des mécanismes de contrôle des ICO sont nécessaires, mais les registres sont inefficaces. »

Source :

News.Bitcoin

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.