HomeLe Bahreïn veut devenir le pionnier de la technologie Blockchain et des crypto-monnaies au Moyen-Orient

Le Bahreïn veut devenir le pionnier de la technologie Blockchain et des crypto-monnaies au Moyen-Orient

octobre 2, 2017 By Audy R.

Bahreïn, l’un des principaux pays producteurs de pétrole aux Émirats arabes unis, se tourne vers les crypto-monnaies dans le cadre de leur structure financière. Selon Khalid Al Rumaihi, directeur général du Conseil de développement économique de Bahreïn, l’adoption des devises numériques dans le système de monétaire de Bahreïn a été suggérée par le ministère des Finances du pays.

Les autorités de Bahreïn sont ouvertes aux crypto-monnaies

Bahreïn veut devenir un pionnier dans l’espace Fintech en plein essor et, selon Rumaihi, l’adoption nationale de la technologie Blockchain sera un facteur clé pour y arriver. Rumaihi a déclaré que Bahreïn est « ouvert au Bitcoin ». En ajoutant que pour être ouvert aux crypto-monnaies et profiter de son potentiel dans le pays, un système de régulation est indispensable pour permettre son expérimentation dans un environnement comme celui de Bahreïn. En outre, la Banque centrale de Bahreïn a récemment mis en place des mesures de réglementation. Quatre entreprises y ont adhéré jusqu’à présent, et deux d’entre d’elles avaient déjà reçu l’approbation.

L’ascension passera par les partenariats avec les pays voisins

Déjà, en début d’année, Rumaihi a déclaré lors du GCC Financial Forum à Manama : « L’éventualité que la technologie Blockchain soit adoptée au niveau du pays est une grande opportunité pour Bahreïn de se positionner en tant que pionnier dans cet espace. Le Blockchain va débloquer de nombreuses possibilités pour les entreprises comme l’on fait les journaux et Internet il y a des années. La possibilité d’un partenariat avec une société Bitcoin établie en Arabie Saoudite devrait certainement favoriser et accélérer le processus de réglementation des crypto-monnaies dans le pays. En effet, Rumaihi a déclaré qu’ils travaillent avec la Banque centrale pour sceller le partenariat. La collaboration entre les deux pays permettra à la banque de développer des produits financiers innovants pour sa clientèle.

Tags: