L'actualité des coins

La Banque centrale européenne critique les plans nationaux de l‘Estonie en matière crypto-monnaies

Audy Audy | il y a 2 ans
2.89KVUES

Le président de la Banque centrale européenne a critiqué l’intention du gouvernement estonien de lancer une crypto-monnaie nationale. Il a notamment déclaré que les États de l’Union européenne (UE) ne seront pas autorisés à lancer des crypto-monnaies nationales qui viendront concurrencer l’Euro en tant que monnaie principale dans la juridiction de l’UE.

L’Estonie prévoit de lancer une crypto-monnaie nationale administrée par l’État

Le président de la Banque centrale européenne, Maria Draghi, a rejeté les plans de l’Estonie pour lancer une crypto-monnaie nationale. Draghi a déclaré que « aucun État membre ne peut introduire sa propre monnaie. La monnaie de l’UE est l’Euro. » Le mois dernier, l’Estonie a dévoilé son plan de lancement pour Estcoin, une crypto-monnaie nationale soutenue par l’État. Estcoin serait administré de manière centralisée par la République d’Estonie et lancé en tant que ICO.

L’Estonie a également prévu de rendre disponible la crypto-monnaie et de la mettre à la disposition de tout investisseur mondial dans le cadre de son programme de résidence électronique. Le projet Estcoin a été évalué et apprécié par Vitalik Buterin, créateur d’Ethereum. Peter Ehlich, de la Banque centrale européenne, a affirmé que « dans le cadre juridique de l’Union européenne, tous les États membres, y compris l’Estonie, ont introduit la monnaie unique, seul l’Euro est le cours légal et la politique monétaire réside exclusivement avec la Banque centrale européenne. »

Le projet pourrait encore être viable grâce à un partenariat public-privé

Malgré les déclarations déconcertantes du président de la banque centrale européenne, l’Estonie pourrait encore être en mesure de lancer une crypto-monnaie nationale si cela s’effectue par le biais d’un partenariat public-privé. David Heller, membre de l’Institut Peterson pour l’économie internationale, affirme que ce serait possible si « la crypto-monnaie est émise par une entité publique. » D’ailleurs, le responsable des relations publiques de l’E-résidence de l’Estonie, Arnaud Castaignet, a déclaré que le gouvernement estonien envisageait d’aller d’avant avec le projet. « Nous sommes prêts à avancer, néanmoins une concertation nationale est nécessaire en premier lieu », a-t-il ajouté

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.