AccueilBanque centrale indonésienne : « Ne vendez pas, n’achetez pas et n’échangez pas de crypto-monnaies ! »

Banque centrale indonésienne : « Ne vendez pas, n’achetez pas et n’échangez pas de crypto-monnaies ! »

La Banque centrale de la République d’Indonésie a peut-être publié sa déclaration la plus brutale pour freiner l’utilisation des devises numériques. Elle a affirmé une position de durcissement par rapport au marché des crypto-monnaies comme le Bitcoin.

Si d’autres pays d’Asie, tels que le Japon ou encore la Corée du Sud, cherchent les moyens afin de réglementer ce secteur, l’Indonésie n’a pas voulu suivre cette tendance.

La Banque d’Indonésie avertit tous les utilisateurs de crypto-monnaies

La Banque centrale avertit la population de ne pas vendre, acheter ou échanger des devises virtuelles. Le porte-parole de cette institution a déclaré que les crypto-monnaies, y compris le Bitcoin, ne sont pas reconnues comme étant un instrument de paiement légal, il est donc interdit de les utiliser en Indonésie. La Bank Indonesia (BI) est la Banque centrale du pays et, en tant que telle, elle a été particulièrement active en ce qui concerne les crypto-monnaies. Le gouverneur de la banque a publié des déclarations à la fin de l’année, ce qui a poussé les médias régionaux à exhorter les utilisateurs à revendre leurs devises avant l’interdiction.

Veuillez voir ci-après des précisions concernant cette annonce :

https://www.youtube.com/watch?v=6wsjlrfi5Wk

Cette mesure a causé la fermeture de Fall, une entreprise spécialisée dans les échanges de Bitcoin. Avant ces déclarations, la Banque centrale avait réaffirmé son intention de poursuivre tous ceux qui ont recours à ces solutions de paiement.

La position ferme de l’Indonésie

Le gouverneur de la Banque centrale, Agus Martowardojo, a déclaré que la propriété des devises virtuelles est très risquée et pleine de spéculation parce qu’il n’y a pas d’autorités responsables. Il n’y a ni administrateur officiel, ni actif sous-jacent et la valeur boursière de ce marché est très volatile, a-t-il poursuivi.

La Banque centrale, rappelons-le, interdit tous les fournisseurs de services de paiement d’utiliser cette technologie. Cette situation a favorisé la baisse du prix des crypto-monnaies ces derniers jours.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.