L'actualité du bitcoin (BTC)

Belle demeure en vente à New York. Bitcoins acceptés

Caroline Dooms | il y a 2 semaines
147VUES

Vous avez acheté des Bitcoins (BTC) au bon moment et êtes millionnaire en cryptomonnaie ? Vous ne savez plus quoi faire de vos monnaies digitales ? Pas de panique, il est de plus en plus simple d’utiliser des Bitcoins (BTC) ou d’autres altcoins pour des transactions immobilières.

Belle demeure à New York pour 16 millions de dollars en BTC

Roy Niederhoffer, gestionnaire de hedge fund, n’a pas de souci d’argent. Son pied à terre new-yorkais, il l’a acheté en 2013 alors qu’il était en train de rénover une autre résidence à Manhattan. Ce nouveau petit nid douillet sur la presqu’île étant prêt à l’accueillir, Roy Niederhoffer a décidé de mettre cette magnifique demeure en vente. Il accepte les paiements en argent liquide et en Bitcoin.

L’homme indique être un fervent supporter du Bitcoin, persuadé que le cours du Bitcoin va grimper.

Sur six étages, la maison a de quoi en faire rêver plus d’un et on se laisserait bien tenter pour un peu.

Les crypto-monnaies dans les transactions immobilières

Monsieur Nierderhoffer n’a pas inventé la roue. L’utilisation des cryptomonnaies dans le cadre de transactions immobilières se développe et séduit un certain public pour des raisons pratiques et parfois moins avouables (gains non déclarés typiquement). Des millionnaires asiatiques en particulier souhaitent utiliser leurs cryptodevises pour acquérir de l’immobilier aux États-Unis ou en Europe.

Le BTC est la devise digitale la plus sollicitée mais certains vendeurs acceptent d’autres crypto-monnaies en échange de leur bien telles le Ripple (XRP) ou l’Ether (ETH). Dans la plupart des cas, le prix reste déterminé en monnaie fiat. Les vendeurs ne souhaitent pas courir le risque d’établir un prix fixe en Bitcoin, se méfiant des fluctuations du marché.

La blockchain va-t-elle révolutionner le marché immobilier ?

Ces quelques transactions ne sont qu’un début. Un public toujours plus grand achète des cryptomonnaies et la tokenization (soit la représentation par un actif digital) des biens immobiliers marquera un pas supplémentaire. Dans le futur, les transactions immobilières pourront se dérouler exclusivement sur la blockchain par l’entremise de smart contracts. Plus besoin d’intermédiaire physique. Cette technologie devrait répondre à l’augmentation constante des ventes transfrontalières et permettre la création d’une sorte de marché immobilier mondial.

Plusieurs entreprises fintech travaillent déjà sur des projets variés. L’un des noms les plus connus est Propy mais il y en a beaucoup d’autres. Le défi majeur sera d’imbriquer cette technologie blockchain dans les obligations légales et fiscales souvent strictes en cas de transactions immobilières.

Les professionnels du secteur, tout comme les notaires, ont bien compris que cette digitalisation était inéluctable. Plusieurs initiatives sont d’ailleurs en place. La chambre des notaires de Paris par exemple teste actuellement une blockchain privée.

Lorsque des crypto-monnaies comme le Dash (DASH) ou le Monero (XMR), considérés comme actifs volatils, seront couramment utilisées pour acheter un bien immobilier – investissement typique de bon père de famille – on pourra bel et bien dire que la boucle est bouclée.

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.