L'actualité des coins

Ben & Jerry’s utilise la technologie BlockChain à des fins bien particulières

Amélie | il y a 4 mois
512VUES

La célèbre marque Ben & Jerry’s a décidé d’utiliser la technologie BlockChain à des fins surprenantes mais franchement intéressantes. En effet, l’entreprise de crèmes glacées se lance dans la tokenisation des crédits-carbone.

Zoom sur le crédit-carbone

Le crédit-carbone est un quota de pollution attribué aux entreprises. Le but officiel est de limiter leur impact sur l’environnement. Or, ceux qui n’utilisent pas les quotas qui leurs sont attribués peuvent les revendre. Notamment aux sociétés les plus polluantes. C’est donc ce qu’on appelle communément le marché des crédits-carbone, non exempt de fraudes.

Pixabay – SD-Images / L’objectif de l’application est de permettre au consommateur de comprendre le principe du crédit-carbone.

Cependant, ce que constatent nombre d’observateurs, c’est que le consommateur est totalement exclu de cette histoire. En effet, il n’a malheureusement pas conscience de ce processus. C’est pour cette raison que Ben & Jerry’s teste une nouvelle fonctionnalité dans une boutique londonienne. Une petite somme est ajoutée au prix final de leurs crèmes glacées pour combler le quota carbone, et le client peut également décider de payer un supplément s’il le désire. C’est un projet pilote adossé à la technologie BlockChain.

Une application innovante

C’est la Poseidon Foundation qui est à l’origine de cette innovation. En effet, la start-up a développé une application pour Ben & Jerry’s, comme l’a expliqué le fondateur Laszlo Giricz : « Le marché du carbone a un grand obstacle à l’entrée, il est inaccessible pour la majorité d’entre nous et n’est pas correctement géré ; nous prenons ce marché et le rendons accessible et transparent. »

L’objectif de cette application est de permettre aux clients de suivre les compensations carbone qu’ils achètent lorsqu’ils s’offrent une glace chez Ben & Jerry’s. Ainsi, ils pourront déterminer leur empreinte carbone et essayer de la combler s’ils le veulent : « Nous sommes de plus en plus concernés pour examiner notre impact social et environnemental, et pour choisir des entreprises qui sont engagées dans ces domaines plutôt que d’autres qui ne s’en soucient pas autant. »

Il s’agit donc, à terme, d’aider les sociétés à compenser leurs empreintes carbone grâce à des tokens carbone sur le réseau Stellar. C’est une innovation intéressante, qui prouve que la technologie BlockChain offre bien des possibilités encore inexplorées à ce jour…

Source :

Forbes