AccueilBiden prend le parti d’un plan fiscal favorisant le PoW par rapport au PoS

Biden prend le parti d’un plan fiscal favorisant le PoW par rapport au PoS

La Maison Blanche serait en faveur d'exemptions réservées aux mineurs, ce qui risque de nuire à Proof of Stake.

L'administration du président américain Joe Biden supporte un amendement au projet de loi sur l'infrastructure du Sénat américain qui nuirait effectivement aux projets Proof of Stake.

Alors que le gouvernement tente de lever des milliards de dollars grâce aux crypto-monnaies, les sénateurs ont introduit des obligations de déclaration fiscale plus strictes, entre autres changements, avec deux amendements rivaux introduits après la réaction initiale des crypto-monnaies.

La Maison Blanche s'est officiellement rangée du côté des sénateurs Mark Warner (D-VA) et Rob Portman (R-OH) pour leur « amendement de dernière minute », au grand dam de nombreux acteurs du secteur des crypto-monnaies.

L'amendement vise à exempter les mineurs et les développeurs de réseaux Proof of Work des obligations de déclaration fiscale supplémentaire. Les vendeurs de logiciels et de hardware wallets sont également exemptés de ces obligations onéreuses.

En revanche, l'amendement rival de Cynthia Lummis (R-WY), Pat Toomey (R-PA) et Ron Wyden (D-OR) vise à éviter que tout intermédiaire non financier du secteur ne tombe sous la définition de "courtier". Cela signifie que les mineurs, les validateurs et les développeurs de systèmes de paiement ne seraient pas soumis aux exigences fiscales strictes établies dans le cadre d'un accord récent visant à lever 28 milliards de dollars de transactions cryptos.

Selon Wyden, l'amendement bipartisan qui n'aurait pas les faveurs de la Maison Blanche offre une « véritable solution de bon sens » au problème de la taxe sur les crypto-monnaies. Si les modifications apportées au projet de loi sont adoptées, a-t-il ajouté, « les Américains [paieraient] les impôts qu'ils doivent sur les crypto-monnaies tout en favorisant l'innovation », aux États-Unis.

Certains commentateurs de crypto-monnaies disent que ce n'est pas surprenant, étant donné la nécessité de supprimer tout ce qui n'est pas du Bitcoin, tandis que d'autres ont suggéré que cela va même nuire à l'écosystème florissant de la finance décentralisée (DeFi).

Jerry Brito, le directeur exécutif du groupe de réflexion sur la crypto basé à Washington DC, CoinCenter, a déclaré que la démarche de la Maison Blanche était "désastreuse" et que l'adoption du projet de loi avec les changements reviendrait à ce que « le Congrès américain choisisse des gagnants et des perdants ».

« Les sénateurs doivent voter OUI sur Wyden-Lummis-Toomey et NON sur Warner-Portman », a-t-il tweeté.

Le vote est attendu le samedi 7 août.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.