L'actualité du bitcoin (BTC)

Bientôt un distributeur de Bitcoins à chaque coin de rue ?

Caroline Dooms | il y a 2 mois
253VUES

Les distributeurs de Bitcoins sont encore discrets mais leur présence continue de s’accentuer. Les sources les plus complètes en recensent près de 4000. Sera-t-il bientôt aussi facile de retirer des Bitcoins que des euros ?

Les distributeurs de Bitcoins se multiplient

En 2013, le premier distributeur de Bitcoins voyait le jour. Depuis, ces machines se sont multipliées et sont présentes à l’échelle mondiale. A l’occasion des dix ans du Bitcoin il y a quelques semaines, la plateforme eToro réalisait d’ailleurs un beau coup de pub en installant un distributeur gratuit dans les rues de Londres. Bref, retirer des cryptos à la machine est plus que jamais tendance.

Il existe différents types de distributeurs de devises digitales. Certains acceptent uniquement d’échanger des Bitcoins contre des monnaies fiat. D’autres dits réversibles permettent à la fois l’achat de Bitcoins et la vente de Bitcoins.

Dans certains cas, d’autres cryptomonnaies sont également acceptées. Parmi les plus populaires, Dash (DASH), Litecoin (LTC), Ether (ETH), Bitcoin Cash (BCH) ou encore ZCash (ZEC).

Qu’est-ce que cela signifie pour le Bitcoin ?

Sur une période d’un an, le nombre de distributeurs de Bitcoins s’est multiplié par deux. Alors que le cours du Bitcoin passait sous la barre fatidique des 6000 dollars ce 14 novembre, cette croissance est encourageante. En effet, les distributeurs de billets sont souvent utilisés pour des petits montants et leur augmentation démontre donc que le grand public nourrit un intérêt certain pour les cryptomonnaies et qu’un accès plus facile pourrait aider à l’adoption de masse. Néanmoins, cette volatilité parfois irrationnelle du cours du Bitcoin doit cesser. Des forces contraires sont à l’œuvre sur le marché et on sait que beaucoup de spéculateurs bénéficieraient d’une chute des cours. Reste à savoir si le marché des cryptomonnaies saura se montrer assez solide pour ne pas devenir le pantin de la finance traditionnelle.

Et en France ?

En France, il faudra vous rendre dans le Sud pour espérer rencontrer un distributeur de Bitcoins et on peut dire que les autorités ne sont pas vraiment favorables. Argument toujours avancé, ce genre de machine favoriserait le blanchiment d’argent et autres activités illicites. Fin 2018, le site de référence en la matière Coin ATM Radar recense seulement deux distributeurs sur le territoire français. A titre comparatif, nos voisins belges auraient accès à 6 appareils alors que ce sont plus de 200 machines qui sont répertoriées chez nos amis d’Outre-Manche et on frôle les 70 en Espagne.

Bref, il y a encore du boulot si l’on veut rendre les cryptomonnaies accessibles à tous sur le territoire français.

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.