AccueilBinance va arrêter le trading du yuan chinois à la fin de l’année

Binance va arrêter le trading du yuan chinois à la fin de l’année

Les options semblent se réduire pour les utilisateurs chinois après que la plateforme d'échange de crypto-monnaies Binance a révélé ses plans d'exode du marché chinois.

Binance, la première plateforme d'actifs digitaux au monde, a annoncé aujourd'hui qu'elle allait se débarrasser de la place de marché de gré à gré pour les yuans chinois à la fin de l'année. La plateforme, qui compte un énorme volume de clients basés en Chine, a également ajouté qu'elle allait identifier les comptes détenus par des utilisateurs de Chine continentale et restreindre les services auxquels ces utilisateurs peuvent accéder.

« En réponse aux exigences réglementaires du gouvernement local, Binance C2C retirera de la liste la zone de trading CNY […] le 31 décembre 2021. Dans le même temps, Binance procédera à un inventaire des utilisateurs de la plateforme. Si la plateforme découvre des utilisateurs de Chine continentale, Binance limitera ces comptes au mode de retrait uniquement. Les utilisateurs pourront uniquement retirer des actifs, annuler des ordres, racheter ou fermer des positions », a déclaré la société dans un communiqué publié mercredi.

Cette déclaration fait suite à l'intensification de la répression des activités liées aux crypto-monnaies dans ce pays d'Asie de l'Est. La société d'échange a justifié sa position en citant des questions liées aux « exigences réglementaires » comme raison de l'arrêt des trades en yuan chinois sur sa plateforme OTC.

« Binance s'est retiré du marché continental chinois en 2017 et ne s'engage pas dans des activités d'échange en Chine continentale. Binance a toujours attaché une grande importance aux obligations de conformité et s'est toujours strictement conformé aux exigences pertinentes des organismes de réglementation locaux. »

La décision de Binance de mettre fin au trading de gré à gré du yuan chinois intervient quelques semaines après que Huobi, une autre plateforme d'échange populaire opérant dans la région, a révélé qu'elle quittait le marché chinois. Ces deux plateformes d'échange représentent de nombreuses entités opérant dans le secteur des crypto-monnaies qui ont dû s'éloigner de la Chine. Le mois dernier, la banque centrale du pays a interdit aux entités locales de s'associer à des entreprises opérant dans l'espace des actifs digitaux.

WeChat, une plateforme sociale populaire dans la région, aurait également commencé à bloquer les recherches de plateformes de trading de crypto-monnaies en Chine. Le journaliste chinois Colin Wu a partagé un tweet affirmant que les sites du pays ont bloqué ou sont en train de bloquer les plateformes d'échange et autres plateformes de crypto.

Ailleurs, en Corée du Sud, l'une des principales plateformes d'actifs digitaux de la région, Coinone, cherche à appliquer la réglementation contre le blanchiment d'argent. La plateforme d'échange a révélé hier qu'elle avait mis en place une base anti-blanchiment d'argent et a également sensibilisé ses employés à cette question. Elle soumet actuellement aux autorités financières des rapports sur les transactions inhabituelles.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.