AccueilBitcoin a reçu un « coup de poing, pas un KO » : Novogratz

Bitcoin a reçu un « coup de poing, pas un KO » : Novogratz

Mike Novogratz, PDG de Galaxy Digital, estime que seuls les meilleurs projets de crypto-monnaie survivront.

Le marché des crypto-monnaies vient d’assister à sa pire chute de prix, le Bitcoin plongeant à des plus bas de 30 000 $ pour compléter une chute de 50 % depuis des sommets de 59 000 $. Tous les principaux altcoins se sont également effondrés dans ce qui est la pire performance pour la crypto depuis le jeudi noir du 13 mars 2020.

Alors que plusieurs analystes restent haussiers sur le Bitcoin et d’autres crypto-monnaies de premier plan, certains observateurs pensent que le pire est à venir.

Scott Minerd, le CIO de Guggenheim Investments, a comparé ce qui se passe sur le marché des crypto-monnaies à ce qui s’est passé pendant la Tulipmania néerlandaise au 17ème siècle.

Minerd avait prédit plus tôt cette année que le Bitcoin pourrait atteindre 600 000 $. Bien qu’il ne soit pas revenu sur cette prévision, il pense que l’explosion d’un si grand nombre de projets dans le secteur pousse la crypto vers une perspective vue pendant la bulle des tulipes.

Les critiques de la crypto ont déjà comparé le Bitcoin et le reste du marché à la Tulipmania, beaucoup n’y voyant qu’une bulle qui va bientôt éclater.

Minerd le pense certainement, notant sur Twitter :

« À mesure que les prix augmentent, les bulbes de tulipe et les #crypto monnaies se multiplient jusqu’à ce que l’offre submerge la demande sur le marché précédent, compensant les prix. »

Le crash des cryptos n’est pas un coup de grâce

Mike Novogratz, le PDG de Galaxy Digital, est d’accord avec l’évaluation de Minerd jusqu’à un certain point, mais affirme que la dernière chute des prix n’est pas un « KO » pour la crypto.

Selon lui, la prolifération des crypto-monnaies n’est rien d’autre qu’une « réponse de l’offre ». À mesure que de plus en plus de personnes entrent sur le marché, des projets surgissent et cherchent à exploiter le marché. Malheureusement, cela finit par submerger la demande.

La même chose s’est produite pendant le marché haussier de 2017 avec les ICO, mais le marché baissier qui a suivi a fait s’effondrer plusieurs projets.

Novogratz suggère que l’histoire pourrait être sur le point de se répéter et que seuls « les meilleurs projets ayant une utilité et une communauté survivront et prospéreront. »

Il estime notamment que l’hécatombe du 19 mai n’est pas un coup fatal pour la crypto. Le phénomène est susceptible d’en blesser plus d’un, mais c’est le moment de « hodler » plutôt que de vendre. Pour le Bitcoin, il suggère que le marché pourrait se contenter d’un trading latéral à 40 ou 45 000 $ avant qu’une autre étape ne se produise.

Le Bitcoin se trade autour de 39 450 $ au moment où nous écrivons ces lignes, soit une baisse d’environ 22 % au cours des sept derniers jours.

Tags:
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.