AccueilBitcoin Cash fait son entrée sur la plateforme Gemini

Bitcoin Cash fait son entrée sur la plateforme Gemini

Ouf ! Bitcoin Cash (BCH) est enfin listé sur la plateforme Gemini. La devise digitale nous aura fait une belle frayeur. Il semblerait que l’onde de choc du hard fork de novembre commence tout doucement à se dissiper au détriment de Bitcoin SV. Jusqu’au nouvel épisode ?

Mieux vaut tard que jamais

Au départ, l’altcoin BCH aurait dû faire son entrée sur Gemini en même temps que le Litecoin (LTC). Néanmoins, en octobre Gemini avait reporté sa décision de lister BCH. Les dissensions internes et le conflit ouvert au sein de la communauté Bitcoin Cash avaient en effet refroidi la plateforme Gemini.

Pour rappel, la communauté de Bitcoin Cash s’est déchirée sur la place publique au cours des derniers mois. L’épilogue de ce conflit fut le hard fork de Bitcoin Cash, hard fork qui a précipité la chute du marché des cryptomonnaies en novembre 2018.

Après la pluie vient le beau temps. Le 7 décembre, Gemini annonçait sur son compte Medium que Bitcoin Cash était dorénavant la 5ème devise digitale listée sur la plateforme de cryptomonnaies. Le Bitcoin Cash vient donc s’ajouter au Bitcoin (BTC), à l’Ethereum (ETH), au Litecoin et au ZCash (ZEC).

Gemini, la plateforme qui monte ?

Gemini a obtenu en 2018 l’agrément des autorités financières new-yorkaises. La plateforme est donc réglementée et vise très clairement à séduire les investisseurs particuliers comme les investisseurs institutionnels. Gemini communique principalement sur ses qualités en matière de sécurité. L’humeur morose du marché des crypto-monnaies est loin d’effrayer la plateforme.

Bloomberg rapportait d’ailleurs certains propos récents de Tyler et Cameron Winklevoss, les fondateurs de Gemini, qui « se sentent comme chez eux au cours de l’hiver crypto ». Les deux entrepreneurs soulignaient d’ailleurs que ce marché craintif leur donnait l’opportunité de construire en interne et de « reprendre leur souffle ».

On peut d’ailleurs dire que les jumeaux ont appris le sens du mot résilience depuis un certain temps déjà que ce soit au travers de leurs carrières d’athlètes ou via leurs démêlés avec Mark Zuckerberg mis en scène dans le film The Social Network.

Ceci dit, les Winklevoss ont raison de voir dans cette pause une opportunité. Il est vrai que beaucoup de projets liés aux cryptos ont été emportés dans l’euphorie de la fin 2017, parfois quelque peu prématurément. La plupart d’entre eux sont toujours en cours de développement et ceux qui achètent des cryptomonnaies doivent accepter de lâcher du lest et se montrer patients.

Bitcoin Cash en train de remonter la pente ?

Si le hard fork a eu des conséquences dramatiques sur le cours du Bitcoin Cash, il semble que la devise digitale reprenne du poil de la bête. La plupart des grandes plateformes (voir notre top des plateformes de cryptomonnaies) dont Coinbase (voir notre avis sur Coinbase), Kraken et eToro ont choisi le camp de BCH et laissent le sort de Bitcoin SV en suspens. L’acronyme BCH a d’ailleurs été attribué aux partisans de la monnaie digitale appelée brièvement par intérim Bitcoin Cash ABC.

Néanmoins, en termes de capitalisation les deux devises digitales se talonnent occupant respectivement les 8ème et 9ème marches du podium. Nul doute que le clan Bitcoin SV en a surpris plus d’un. Le cours du Bitcoin Cash est juste au-dessus de 90$ ce 17 décembre alors que prix du Bitcoin SV passe la barre des 80$. Au vu du marché pessimiste, les décisions des plateformes n’auront probablement qu’un poids limité sur la destinée des deux altcoins rivaux. Il faudra donc encore quelques semaines, voire quelques mois, pour dresser un bilan de ce hard fork.

Dans l’intervalle, l’avenir de Bitcoin Cash reste nuageux mais la cryptodevise a plus d’un atout en main et bénéficie de soutiens puissants au sein du petit monde des altcoins. C’est probablement son réseau influent qui lui sauvera la mise sur le long terme.

La guerre des plateformes

Le paysage des plateformes d’échange de crypto-actifs est lui aussi appelé à évoluer. Gemini, comme d’autres, axe très clairement sa communication sur les réglementations auxquelles elle se plie. La tendance à encourager une réglementation accrue du secteur s’accentue. Il est vrai qu’utiliser une plateforme réglementée offre certaines garanties à l’investisseur.

Autre évolution à venir, les plateformes décentralisées (les Dex) qui commencent également à trouver leur public. Cependant, les smart contracts qui les régissent doivent encore être perfectionnés afin d’offrir toutes les garanties de sécurité indispensables.

La guerre des plateformes ne fait donc que commencer et promet de belles batailles en 2019.

1
Dépôt minimum
$50
Promotions exclusives
Notre score
10
Commencer le trading
La description:
Moyens de paiement
Virement, Virement bancaire
Liste complète des règlements:
CySEC, FCA

 

Featured image source: Facebook

Tags:
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.