L'actualité du bitcoin (BTC)

Bitcoin Cash, le vrai Bitcoin selon Georges Hotz ?

Caroline Dooms | il y a 2 semaines
137VUES

Georges Hotz, ce nom ne vous dit rien ? Peut-être que Geohot vous sera familier. Toujours rien ? Ce pirate informatique de moins de 30 ans jouit pourtant d’une belle réputation et est un véritable virtuose du code. Il est le premier à avoir piraté l’iPhone réputé inviolable en 2007. Il fait également parler de lui dans le domaine des voitures autonomes et a créé l’entreprise Comma.ai. Un génie du code comme on en compte beaucoup mais qui a su démontrer ses capacités au fil du temps.

Intéressé par le Bitcoin (BTC) et d’autres altcoins (le jeune homme résidait en 2016 dans le Crypto Castle), Georges Hotz s’est exprimé sur le Bitcoin Cash (BCH) lors du dernier hackathon à San Francisco début octobre.

Bitcoin Cash, le vrai Bitcoin ?

Le 17 octobre, Geohot publiait une vidéo où il programmait à partir de rien une transaction pour envoyer du Bitcoin Cash en utilisant le langage Python (pour un public averti, près de 6 heures de vidéo tout de même). Le hacker mentionne durant cette vidéo qu’il considère Bitcoin Cash comme le véritable Bitcoin.

Lors du Hackathon BCH DEVCON à San Francisco, Geohot a accordé un entretien quelque peu surréaliste concernant les crypto-monnaies. L’homme est certes un pirate de génie mais il reste quelque peu cryptique. On retiendra de cette interview qu’il ne possède pas de cryptomonnaies, qu’il considère Ethereum (ETH) comme un terrain de jeu pour détourner les smart contracts et que, selon lui, les dApps n’ont pas encore trouvé leur public.

Georges Hotz indique également que la scalabilité n’est un réel problème que pour le BTC et que le Lightning Network est un système compliqué qui ne fonctionne pas correctement.

Il justifie sa présence au hackathon plus par intérêt vis-à-vis de l’algorithme de Bitcoin Cash qu’un réel intérêt pour la crypto-monnaie. Il ne reste plus qu’à souhaiter qu’il ne veuille pas s’amuser avec la blockchain de BCH.

Quels enseignements ?

Après cet entretien, nous sommes rassurés sur le fait que Geohot n’ait pas l’intention d’acheter des cryptomonnaies. Des hackers de son envergure sont cependant nécessaires pour mettre en avant les faiblesse du code et résoudre les problèmes éventuels. Dans le cas présent, on s’interrogera cependant sur les motivations de l’homme qui ne semblent pas liées à l’intérêt général.

Plus que jamais, la sécurité des blockchains, des smart contracts et des dApps doit être la priorité si l’on veut garantir l’essor de la technologie. Des sommes importantes sont en jeu. Comme toujours, des petits malins ou de vrais génies n’auront pas de scrupules à utiliser une faiblesse quelconque.

Les investisseurs en crypto-monnaies doivent utiliser un portefeuille de cryptos sécurisé et passer uniquement par des intermédiaires fiables et réputés pour acheter des cryptomonnaies. En 2018, nous recommandons eToro mais vous pouvez consulter notre top des plateformes pour acheter des cryptomonnaies si cela vous intéresse.

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.