L'actualité des coins

Le Bitcoin est-il la plus grande bulle spéculative jamais connue ?

Amélie Amélie | il y a 8 mois
1.3KVUES

Lundi dernier, une note de recherche a été publiée par Michael Hartnett. Ce dernier est responsable des stratégies de placement au sein de la Bank of America Merrill Lynch. Il a souhaité s’exprimer sur l’évolution du prix du Bitcoin. Selon l’analyste, cette monnaie numérique constituerait la plus grande bulle spéculative jamais connue.

Une analyse intéressante

L’analyse est notamment basée sur un graphique présentant l’évolution du prix du Bitcoin depuis sa création. Il compare cette courbe à celles des flambées spéculatives les plus célèbres dans le monde de la finance, à savoir celle de la South Sea au XVIIIe siècle, celle du marché des actions américain en 1929, ou encore celle de la fameuse tulipomanie de 1637. Or, en comparaison, la bulle Bitcoin est sans le moindre doute la plus importante, le prix ayant été multiplié par soixante en trois années ! Pour information, le prix des tulipes hollandaises avait été multiplié par quarante, ce qui était déjà conséquent.

Pixabay – Mohammed Hassan / Le Bitcoin serait la plus grande bulle spéculative de l’histoire.

Cette analyse n’est pas très optimiste. En effet, la Bank of America Merrill Lynch prédit un avenir bien sombre pour le Bitcoin, indiquant que comme toute bulle spéculative, son prix devrait retomber au plus bas assez rapidement. La tendance baissière devrait ainsi, selon les analystes, se poursuivre.

Attention, prudence…

Cependant, il ne faut pas oublier que cette étude émane des services de la Bank of America Merrill Lynch. Cet établissement est la seconde plus grande banque américaine. Or, les crypto-monnaies menacent ses activités. D’ailleurs, en février dernier, les responsables de l’établissement bancaires avaient expliqué : « La généralisation de l’adoption des nouvelles technologies, notamment des services Internet, des crypto-monnaies et des systèmes de paiement, pourrait nécessiter des dépenses substantielles afin de modifier ou d’adapter les produits et les services que nous proposons actuellement. »

Pixabay – JayDeep / Selon les analystes, le prix du Bitcoin n’augmentera plus.

La Bank of America Merrill Lynch craindrait peut-êtrel’arrivée des crypto-monnaies et avait d’ailleurs interdit à ses clients d’utiliser leurs cartes de crédit pour acheter des Bitcoins. La dernière note annonçant la fin du Bitcoin pourrait donc n’être qu’une stratégie pour décourager les investisseurs et les détourner des monnaies numériques, mais ses arguments ne sont pas sans intérêt.

Source :

Bitcoinist