L'actualité des coins

Bitfinex et le Tether dans la tourmente, le procureur de New-York enquête sur une possible fraude

Avatar Frédéric Jean | il y a 4 semaines
497VUES

Le bureau du Procureur général de New York a affirmé que la plateforme d’échange de crypto-monnaies Bitfinex avait perdu 850 millions de dollars, et avait ensuite utilisé des fonds de l’opérateur affilié du stablecoin Tether pour couvrir secrètement le déficit.

Selon un communiqué de presse publié jeudi, le procureur général de New-York Letitia James a annoncé qu’elle avait obtenu une ordonnance de justice contre iFinex Inc., qui exploite à la fois Bitfinex et Tether, leur ordonnant de cesser de violer la loi de New-York et de frauder ses résidents.

Les détails de la possible fraude de Bitfinex

James a déclaré qu’une enquête menée par son ministère avait révélé qu’iFinex « s’était livrée à une opération de camouflage pour dissimuler la perte apparente de 850 millions de dollars de fonds confondus de clients et de l’entreprise », ajoutant:

« L’État de New York a ouvert la voie en imposant aux entreprises de monnaie virtuelle de fonctionner conformément à la loi. Et nous continuerons à défendre les investisseurs et à demander justice en leur nom lorsqu’ils sont induits en erreur ou trompés par l’une de ces sociétés. »

Selon le communiqué, Bitfinex a envoyé 850 millions de dollars de fonds de clients et de la société à Crypto Capital Corp., un processeur de paiement censé détenir des fonds d’autres exchanges également, tel que QuadrigaCX. Des fonds de la réserve de garnatie du Tether ont ensuite été utilisés pour combler le trou, mais ni la perte ni les mouvements de fonds de Tether n’ont été divulgués aux clients.

Selon un dossier attribué au procureur général adjoint Brian Whitehurst, l’enquête aurait débuté en 2018 et semblerait avoir été motivée par le fait que, malgré les affirmations contraires, «le bureau du procureur général a des raisons de croire que Bitfinex autorise toujours les investisseurs individuels basés à New York à déposer , négocier, retirer des devises virtuelles et effectuer d’autres transactions sur la plateforme de trading Bitfinex. »

En vertu de l’ordonnance du tribunal, les administrateurs, les dirigeants, les mandataires, les employés, les contractants, les cessionnaires ou toute autre personne liée à iFinex doivent cesser d’accéder aux ressources en dollars de Tether, de les prêter ou de faire valoir leurs droits.

De même, les personnes affiliées à iFinex ne doivent altérer aucun document, y compris les enregistrements, décrivant ces actions.

Le dossier indique notamment que le bureau du procureur général ne cherche pas à empêcher les transactions légitimes sur Bitfinex ou les transactions sur le Tether; au contraire, le bureau demande au tribunal d’accorder une injonction préliminaire pour «préserver le statu quo» dans l’attente de l’achèvement de l’enquête.

La plateforme d’échange Bitfinex en grande difficulté ?

L’affirmation attribuée au procureur général adjoint Brian Whitehurst décrit en détail les problèmes bancaires grandissants de Bitfinex et ses efforts pour maintenir ses services, notamment une relation désormais close avec la société basée à Porto Rico appelée Noble Bank, qui a pris fin en octobre 2018. Bitfinex et Tether ont mis fin à leur relation avec Noble en raison de son incapacité à traiter un grand volume de virements électroniques ainsi que des taux d’intérêt bas, les avocats des entreprises ont déclaré au bureau du procureur général.
Tether a par la suite noué une relation bancaire avec Deltec aux Bahamas.

Selon le bureau du Procureur général, l’impossibilité d’accéder aux 850 millions de dollars de fonds clients/entreprise – qui a été imputée au processeur de paiement Crypto Capital, aurait altéré la capacité de Bitfinex à traiter les demandes de retrait. Certains clients se plaignant de longs délais de réponse et du retard dans la réception de leur argent.

«Les documents fournis au bureau du Procureur général en témoignent à la mi-2018. Bifinex avait beaucoup de mal à honorer les demandes de ses clients de retirer leur argent de la plateforme de trading, car Crypto Capital, qui détenait la totalité ou la quasi-totalité des fonds de Bitfinex, refusait de traiter les demandes de retrait des clients et refusait ou ne pouvait restituer des fonds à Bitfinex », déclare l’affirmation.

À la mi-octobre 2018, Bitfinex a publié une déclaration disant que les retraits se faisaient «sans la moindre interférence», mais que les «complications de traitement» avaient entraîné la suspension des dépôts en monnaies. Ceci en dépit du fait que certains clients se plaignaient encore de la lenteur des retraits.

Selon le bureau du Procureur général, cette affirmation était fausse. «Les documents fournis au BPG par les répondants montrent que, pendant cette période, Bitfinex rencontrait de graves problèmes pour traiter les retraits de clients», selon l’affirmation.

La société Bitfinex a réagi en déclarant que « Bitfinex et Tether sont tous deux financièrement solides. Et Bitfinex et Tether sont tous deux résolus à lutter contre cette dérive flagrante du bureau du procureur général de New York contre les entreprises qui sont de bons citoyens corporatifs et de fervents partisans de l’application de la loi. Bitfinex et Tether vont vigoureusement contester cela, ainsi que toutes les autres actions, du bureau du procureur général de New York. »

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.