L'actualité du bitcoin (BTC)

Blanchiment de fonds illicites : moins de 1 % des transactions de Bitcoins

Tiana Tiana | il y a 11 mois
792VUES

Le Centre de sanctions de financement illégal de la Fondation pour la défense de la démocratie, en collaboration avec la société d’analyse Elliptic, a publié une étude visant à suivre la circulation des fonds illicites dans l’économie du Bitcoin de 2013 à 2016. La recherche a conclu que les fonds d’origine illicite représentent moins de 1 % de toutes les transactions de bitcoins. Ceux-ci ont diminué de façon exponentielle à mesure que la crypto-monnaie a gagné en popularité.

Voici les détails de cette recherche :

Les transactions de bitcoins à des fins illicites de 2013 à 2016

Le rapport indique que les criminels ont rapidement compris que le Bitcoin possédait des propriétés uniques qui pourraient potentiellement servir leurs intérêts. C’était une solution qui leur permettrait d’échapper aux autorités. La recherche affirme que l’utilisation illicite du Bitcoin repose principalement sur des preuves anecdotiques. Toutefois, le rapport a concédé qu’il est impossible de déterminer exactement combien de bitcoins sont utilisés de manière illicite.

Source : Pixabay. Blanchiment d’argent lié au Bitcoin

La recherche visait à fournir des informations aux décideurs politiques et aux leaders de l’industrie financière qui veulent mieux comprendre les risques financiers illicites liés au Bitcoin. Cette étude a pour objectif d’informer les législateurs sur la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. En général, les utilisateurs de Bitcoin emploient des pseudonymes, ce qui leur permet de garder leur anonymat.

Le blanchiment d’argent concerne moins de 1 % des transactions en bitcoins

Les conclusions indiquent que le taux de blanchiment d’argent lié au Bitcoin est faible. D’après cette recherche, il a été révélé que les échanges de bitcoins ont été à l’origine d’activités illicites. Les sites de jeux en ligne sont considérés comme étant la plus grande proportion de blanchiment de bitcoins. Les résultats indiquent que 97 % des transferts entrants vers les plateformes de jeux sont illégaux. La majorité des transactions illicites de bitcoins ont été traitées en Europe.

Source :

NewsBitcoin