AccueilBoson Protocol paie un terrain virtuel à six chiffres sur Decentraland

Boson Protocol paie un terrain virtuel à six chiffres sur Decentraland

Le protocole vise à créer un port franc où les joueurs peuvent échanger des objets tokenisés contre des produits du monde réel.

Boson Protocol a annoncé hier qu’il avait acheté une parcelle de terrain virtuel à Decentraland dans le cadre d’une transaction à six chiffres. Le protocole fonctionne par l’automatisation des rachats numériques à physiques en utilisant des jetons non fongibles (NFT) encodés avec la théorie des jeux.

Decentraland est une plateforme de réalité virtuelle sur laquelle les joueurs peuvent construire, explorer et monétiser leurs créations. La carte virtuelle est divisée en parcelles de LAND (en français terrain), représentées par des NFT, que les utilisateurs peuvent utiliser pour construire des expériences et des jeux sur leur LAND et même faire payer d’autres joueurs pour y accéder.

La nouvelle parcelle virtuelle de Boson Protocol est située dans le quartier des jeux de Vegas City et représente la plus grande transaction LAND jamais réalisée dans Decentraland en termes de dollars américains.

Les efforts de Boson pour combler le fossé entre le digital et le physique contribuent à son objectif de créer une économie ouverte de jetons pour le commerce, et son LAND nouvellement acquis sera un élément important de cette mission.

La zone virtuelle favorisera le commerce et l’innovation grâce à la création d’un port franc, où les créateurs, les artistes et les vendeurs pourront utiliser des produits du monde réel sous forme de jetons pour récompenser les joueurs. Ces jetons pourront être échangés contre des produits physiques dans le monde réel grâce à des échanges en magasin.

Augustin Ferreira, responsable de la fondation Decentraland, a déclaré : « La fondation Decentraland accueille Boson Protocol. Nous pensons qu’ils contribueront au développement de la plateforme avec leur proposition de contribuer à l’évolution du commerce virtuel décentralisé. Cet achat est un énorme pas en avant, ouvrant la voie aux autres utilisateurs du métavers et prouvant que le fossé entre le monde virtuel et le monde réel se referme rapidement. »

Boson Protocol a connu de nombreux développements récemment, comme de nouveaux partenariats avec Orion Protocol, Bridge Mutual, Ocean Protocol et Royale Finance, entre autres. Le protocole a également levé 10 millions de dollars en financement privé, suivi de 25,8 millions de dollars par une vente publique plus tôt cette année.

Justin Banon, cofondateur de Boson Protocol, a déclaré à propos de cet achat : « Nous avons des projets incroyablement ambitieux pour le terrain. En offrant la possibilité d’acheter quelque chose dans le métavers, puis d’en prendre possession dans le monde réel, nous permettons des expériences nouvelles et passionnantes qui résument les possibilités du dCommerce, permettant aux marques d’avoir un contact direct avec leurs clients sans passer par des intermédiaires. Il existe un immense potentiel pour le commerce dans les mondes virtuels, et nous sommes impatients d’amener la révolution du commerce autonome décentralisé au premier plan du métavers. Surveillez cet espace. »