AccueilBrad Garlinghouse, PDG de la société d’échanges de Ripple, explique que les gouvernements ont raison de réglementer les ICO

Brad Garlinghouse, PDG de la société d’échanges de Ripple, explique que les gouvernements ont raison de réglementer les ICO

Brad Garlinghouse, à la tête de l’entreprise d’échanges de Ripple, se demande si les nouvelles monnaies numériques résolvent de vrais problèmes. Ces dernières semaines, les ICO ont fait sensation dans le monde. Il a indiqué que les gouvernements ont raison de renforcer les réglementations des ICO.

Brad Garlinghouse a expliqué qu’il y a de nombreux exemples d’ICO qui ne sont pas bons pour l’industrie. Selon lui, ils ne résolvent pas un vrai problème et que c’est pour cela qu’il y a des fraudes actuellement. D’où l’importance de mettre en place des régulateurs, ajoute-t-il.

Des organismes pour réglementer les ICO

Les ICO sont un moyen pour les start-up de lever des fonds grâce à la vente de crypto-monnaies. Toutefois, elles ont provoqué un remous international ces dernières semaines. Certains pays comme la Chine, les ont interdits.

Le PDG a déclaré que son entreprise se concentre sur la résolution d’un problème bien spécifique. Le dirigeant a indiqué qu’ils mettent en relation les banques et les organismes de paiement. D’autre part, ils permettent également les échanges de crypto-monnaies.

Pourquoi les ICO sont-elles au cœur de toutes les discussions ?

Les gouvernements chinois et sud-coréen ont décidé d’interdire les échanges de nouvelles devises virtuelles. Le prix du bitcoin a fortement chuté après l’interdiction de la Chine. Les entreprises ont obtenu plus de fonds grâce aux ICO. Toutefois, les experts pensent que ce type de financement pourrait conduire au blanchement d’argent et à diverses escroqueries.

Récemment, des célébrités ont utilisé les médias sociaux pour faire la publicité des ICO. La semaine dernière, CNBC a rapporté que Ghostface Killah, membre fondateur du groupe de rap américain Wu-Tang Clan, avait cofondé une entreprise de crypto-monnaies. Killah a rejoint d’autres stars, comme Floyd Mayweather, Jamie Foxx et Paris Hilton qui ont utilisé l’ICO pour récolter des fonds.

Tags:
Nem
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.