L'actualité des coins

Buterin plaide pour un prix élevé de l’Ethereum, Lubin estime que la Blockchain dominera l’économie dans 10-20 ans

Avatar Frédéric Jean | il y a 3 mois
697VUES

Vitalik Buterin, co-fondateur d’Ethereum (ETH), estime qu’il est important que l’Ether affiche un prix élevé, tant pour la sécurité du réseau que pour le développement de l’écosystème au sens large.

M. Buterin a fait ces remarques lors d’une interview pour « Unchained », un événement autour des crypto-monnaies organisé par Laura Shin, à la Columbia Graduate School of Journalism et retransmis en direct le 20 mars dernier.

En réponse à la question de Shin qui demandait si les concepteurs de protocole et les chefs de projet devraient se concentrer sur la question du prix d’une crypto-monnaie, Buterin a évoqué la «rhétorique antérieure» du projet Ethereum, qui avait explicitement minimisé l’importance de la valeur de l’actif:

«En partie, c’était dans le but de nous distinguer [Ethereum] d’autres projets de crypto-monnaies qui font du pump et parlent de Lamborghini trop souvent. Mais il s’agissait également de minimiser les risques juridiques en essayant essentiellement de faire en sorte que le projet semble plus éloigné de quelque chose qui serait couvert par la réglementation financière. »

Dans le contexte actuel, a-t-il poursuivi, les régulateurs sont plus au courant des projets de crypto-monnaie et de blockchain, et par conséquent, «même si les gens essaient d’affirmer que le prix ne compte pas du tout, ils [les régulateurs] ne vont pas y croire”.

Pourquoi il est important que le prix de l’Ethereum soit élevé?

En ce qui concerne ses propres points de vue, Buterin a présenté deux arguments en faveur d’une valeur d’actif solide, affirmant:

«Je peux vous dire quelles sont les choses clairement importantes pour lesquelles il est bon que le prix soit plus élevé que bas. L’une de ces raisons est évidemment la sécurité. Si le prix est nul, le réseau ne peut pas être sécurisé. C’est vrai aussi bien dans le cas des protocoles proof of work que proof of stake ».

Son deuxième argument repose sur le fait que les créateurs et les participants à des projets au sein d’un écosystème cryptographique donné avaient tendance à avoir un intérêt dans le jeton. Ainsi, en tant que détenteurs, ils sont potentiellement mieux financés pour développer leur travail si la valeur d’un actif reste élevée.

Après les remarques de Buterin, le public a été invité à donner des réponses en direct à la question «Les développeurs d’Ethereum sont-ils suffisamment concentrés sur le prix de l’Ethereum?». 38% ont affirmé qu’il « ne s’en soucient pas », 23% qu’ils « ne savent pas », 21% ont répondu « Oui » et 19% ont répondu « Non ».

Malgré cette prétendue apathie de la part de la majorité des participants, Buterin a répondu à la question du rôle des développeurs en déclarant qu’il leur incombait de s’abstenir de faire «des choses stupides qui conduiraient à un prix nul», par exemple en inondant le marché d’un déluge de pièces nouvellement créées.

Dans un récent discours prononcé lors de l’événement Token 2049 à Hong Kong, Buterin a expliqué que les applications blockchain non financées rencontraient plus de difficultés à gagner du terrain, soulignant que la finance était «de manière réaliste la première application de la blockchain qui atteindra probablement une adoption à grande échelle».

La blockchain dominera-t-elle l’économie dans une ou deux décennies?

On soulignera pour finir que Joseph Lubin, l’autre co-fondateur d’Ethereum, a estimé plus tôt ce mois lors de la conférence SXSW à Auston au Texas que « la blockchain représentera la plus grosse partie de l’économique dans 10-20 ans ».

Au cours de la même allocution, Lubin avait également souligné que de la même manière qu’à l’heure actuelle peu de personnes «normales» utilisent des systèmes à base de blockchain, «il n’y avait pas beaucoup de personnes « normales » qui envoyaient des courriels en 1983 ».

Il a également réitéré les promesses d’Ethereum 2.0, affirmant que le Bitcoin (BTC) présente de nombreuses inefficacités et que la version actuelle d’Ethereum ne contient pas:

«Dans le Bitcoin et actuellement dans l’Ethereum, vous avez besoin d’un matériel spécialisé, de beaucoup d’électricité, de beaucoup de calcul, pour que tout le monde soit synchronisé. [Avec Ethereum 2.0, dans 18 mois], nous aurons un système de blockchain beaucoup plus puissant et évolutif, qui utilise moins d’énergie. »

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.