L'actualité des coins

Un cabinet d’avocats sud-coréen lutte contre la nouvelle réglementation concernant le trading de crypto-monnaies

Audy Audy | il y a 1 année
434VUES

Le cabinet d’avocats Anguk Law Offices, basé à Séoul, a annoncé mardi qu’il avait déposé un recours constitutionnel le 30 décembre sur la récente réglementation des échanges de crypto-monnaies introduite par le gouvernement sud-coréen. En effet, le cabinet qualifie ce règlement de « violation des droits de propriété ».

Bitcoin dans la balance. Source : Agilelaw

Anguk Law Offices s’insurge contre cette nouvelle réglementation « inconstitutionnelle »

L’appel déposé par Anguk Law Offices fait valoir que le nouveau cadre réglementaire du gouvernement, qui vise à rendre le trading de devises numériques en Corée du Sud non anonyme, serait « inconstitutionnel ». Le principal argument du cabinet d’avocats sud-coréen est que puisque les crypto-monnaies ne sont pas officiellement considérées comme des devises ou des instruments financiers en Corée du Sud, il n’existe pas de loi financière applicable pour la négociation de celles-ci. Jeong Hee-chan, un avocat du cabinet, a déclaré aux journalistes : « Le statut des devises virtuelles, qu’il s’agisse d’une propriété, d’une marchandise ou d’un autre type d’actif, doit être décidé avant la mise en place d’une réglementation. »

Jeton de Bitcoin/Vox

Rappel des faits

En effet, le 28 décembre 2017, le gouvernement sud-coréen a annoncé son intention d’interdire l’utilisation de comptes virtuels anonymes dans les négociations de crypto-monnaies. Le but affiché du gouvernement est de limiter la spéculation des devises numériques. D’ailleurs, selon le Korea Times, la plupart des échanges de crypto-monnaies en Corée du Sud utilisent actuellement des comptes virtuels liés à des comptes bancaires traditionnels. La nouvelle réglementation stipule donc qu’à partir du 20 janvier prochain, les clients devront uniquement utiliser des comptes bancaires avec de vrais noms et des comptes virtuels avec le nom correspondant afin de pouvoir réaliser des dépôts et des retraits.

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.