L'actualité des coins

CBCC : Lagarde réitère l’idée d’un crypto-euro

Avatar Carolane de Palmas | il y a 1 semaine
612VUES

Alors qu’il y a près de 10 ans le Bitcoin (BTC) n’était connu que des initiés, quasiment tout le monde en a déjà entendu parler aujourd’hui. Bien que l’adoption des crypto-monnaies ait fortement augmenté ces dernières années, ces monnaies digitales sont encore loin de remplacer nos monnaies fiat. Pourtant, de nombreuses banques centrales se penchent sur l’utilité d’émettre une nouvelle forme de monnaie : des crypto-monnaies des banques centrales (CBCC). 

Naissance des CBCC  

Les crypto-monnaies ont prouvé l’utilité de la technologie de la chaine de bloc (blockchain) et des registres distribués (DLT). Ainsi, de nouveaux services financiers ont pu voir le jours – plus transparents, plus sûrs et plus rapides.

C’est pourquoi les banques centrales se penchent de plus en plus sur ces nouvelles monnaies et la technologie qui se cache derrière. Elles ont besoin de savoir comment ces évolutions technologiques vont transformer l’activité des banques et le paysage financier dans son ensemble. 

Certains pays considèrent même la création de crypto-monnaies des banques centrales (CBCC) comme la zone euro. 

Dans son discours devant le Parlement Européen du 2 décembre 2019, Christine Lagarde explique que la Banque Centrale Européenne (BCE) joue un rôle important « dans l’évaluation de la valeur des monnaies numériques des banques centrales pour les citoyens européens et l’économie en général ». 

Maloha / Shutterstock.com

L’idée d’une crypto-euro ou d’une « monnaie numérique de banque centrale » revient sur le devant de la scène 

« Une monnaie numérique de banque centrale permettrait aux citoyens d’utiliser la monnaie de banque centrale directement dans leurs transactions quotidiennes » déclare Christine Lagarde. 

Après tout, l’un des objectifs de la BCE est de « promouvoir des paiements plus sûrs, innovants et intégrés en euros ». Ainsi, une crypto-monnaie de banque centrale pour la zone euro pourrait « profiter à son tour à tous les membres de la zone euro tout en reforçant l’euro à l’échelle internationale ».

Un nouveau type de monnaie pourrait entrainer des risques pour la mise en place de la politique monétaire européenne

Pour Christine Lagarde, une crypto-monnaie de banque centrale pourrait « modifier la manière dont la politique monétaire est conduite et transmise à l’économie réelle. Elle  pourrait également avoir des répercussions sur le fonctionnement du système financier mondial et sa stabilité ».

C’est pourquoi la présidente de la BCE déclare que la création d’une telle monnaie nécessite une analyse plus approfondie. Si une telle devise venait à voir le jour, il faudrait qu’elle apporte certaines garanties de part sa conception pour éviter qu’elle n’impacte trop le système de surveillance bancaire et financier de la zone euro ou qu’elle ne nuise au bon équilibre du système financier mondial.

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.