L'actualité des coins

Un célèbre YouTubeur russe spécialisé dans les crypto-monnaies sauvagement agressé

Amélie Amélie | il y a 9 mois
1.65KVUES

Le célèbre YouTubeur russe Pavel Nyashin a investi beaucoup d’argent dans la crypto-monnaie, amassant ainsi une jolie fortune équivalent à près de 347 000 euros. Il a malheureusement été agressé et cambriolé, perdant une grande partie de ses placements.

Un self-made millionnaire russe

Pavel Nyashin se décrit lui-même comme un self-made millionnaire. L’homme célèbre grâce à sa chaîne YouTube avoue être devenu particulièrement riche grâce à ses investissements dans les crypto-monnaies.

Copie écran YouTube

Il a eu la maladresse d’évoquer cette richesse sur les réseaux sociaux. Et ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd… En effet, des cambrioleurs bien informés sont venus lui rendre visite dans la nuit du 14 au 15 janvier. Ils l’ont attaché, puis battu… avant de lui voler une grande quantité d’argent liquide ainsi que des documents précieux. Depuis l’hôpital de Saint-Pétersbourg, le jeune homme âgé de 23 ans a déclaré : « Ils ont pris le coffre, car ils savaient qu’il y avait de l’argent liquide dans la maison. À l’intérieur, on pouvait trouver 24 millions de roubles, ainsi que des document importants. »

Un beau coup pour les cambrioleurs

Les agresseurs ont donc volé de l’argent liquide, mais ce n’est pas le plus contrariant pour Pavel Nyashin. En effet, ils ont également pris l’ordinateur portable du jeune homme afin d’accéder aux plateformes d’échange et à ses comptes. Une information judiciaire a été ouverte et, à ce jour, il ne manquerait pas moins de 347 000 euros à ce jeune homme qui n’a pas été assez discret ! Les médias russes ont profité de ce fait divers pour rappeler qu’il ne s’agit malheureusement pas d’un cas isolé. En effet, récemment, Pavel Lerner, le CEO de la plateforme EXMO, a été kidnappé à Kiev. Il a été relâché après le paiement d’une rançon s’élevant à 1 million de dollars… Et des cas similaires ont été rapportés aux États-Unis.

La prudence et la discrétion sont de mise. Souvenez-vous-en !