Analyses des crypto-monnaies

Coinbase s’implante en Irlande, chassé-croisé avec eToro

Caroline Dooms | il y a 3 semaines
158VUES

Bien que le marché des crypto-monnaies stagne, les grandes plateformes de trading affûtent leurs armes en préparation de la prochaine vague à venir. Alors qu’eToro devrait faire son entrée sur le marché américain dans les prochaines semaines, son rival Coinbase poursuit son expansion en Europe avec l’ouverture d’un bureau irlandais.

Stratégie post-Brexit et bureau irlandais

C’est officiel, Coinbase va ouvrir son bureau à Dublin. L’entreprise l’a annoncé via son blog ce 15 octobre, justifiant cette décision dans le cadre d’une stratégie post-Brexit. Dans un climat de crainte par rapport aux conséquences du Brexit, l’annonce à rencontré un fort écho dans la presse spécialisée et généraliste.

Le quartier général de Coinbase pour l’Europe était établi à Londres depuis mai 2017 soit un peu plus d’un an.

Coinbase et eToro, combat de géants ?

Beaucoup de petits investisseurs souhaitent acheter des crypto-monnaies. Ils ont entendu parler du Bitcoin (BTC), de l’Ethereum (ETH) et du Ripple (XRP) et ne souhaitent pas manquer le prochain raz-de-marée. Dès lors, les plateformes de trading en crypto-monnaie se multiplient et les arnaques aussi.

Il faut donc faire preuve de prudence avant d’acheter du Bitcoin ou d’autres altcoins chez le premier venu. L’Autorité française des Marchés Financiers rapportait à la fin août des plaintes pour un montant total de plus de 30 millions d’euros. Nous recommandons donc de se référer à notre top des plateformes en cryptomonnaies pour choisir un intermédiaire.

eToro et Coinbase sont clairement les deux plateformes grand public les plus établies et les plus sécurisées. Alors que Coinbase poursuit son expansion en Europe, l’arrivée d’eToro sur le marché américain est prévue avant la fin de l’année.  Nous assistons donc à un véritable chassé-croisé transatlantique.

Le Brexit, le coupable idéal ?

Les bureaux londoniens de Coinbase ont ouvert en mai 2017. A cette époque, le spectre du Brexit était déjà omniprésent. On peut donc se demander pourquoi ce revirement soudain. Certes, la position de Theresa May et du gouvernement britannique est délicate mais un tel scenario était facilement envisageable il y a un peu plus d’un an. Alors, erreur de jugement ou excuse en or ? On le sait, Dublin fait partie des « Usual Suspects » pour établir une base européenne en bénéficiant d’un régime fiscal avantageux. Google notamment y a établi ses quartiers généraux européens.

Le CEO Royaume-Uni de Coinbase, Zeeshan Feeroz, justifiait ce choix en indiquant :

« C’est un pays anglophone membre de l’Union Européenne qui possède un vivier de talents diversifiés et a démontré de longue date son soutien pour l’innovation technologique. »

Quoi qu’il en soit, l’Irlande qui fut fortement ébranlée par la crise financière de 2018 sera l’un des grands gagnants du Brexit et se positionne de plus en plus comme un hub incontournable pour les entreprises fintech.

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.