L'actualité des coins L'actualité du ripple (XRP)

Comment Ripple compte-t-il soutenir les envois de fonds entre les États-Unis et le Mexique ?

Avatar Carolane de Palmas | il y a 2 mois
1.4KVUES

D’après les chiffres de la Banque Mondiale, l’année 2018 a été une année record pour les envois de fonds, surtout vers les pays dit à « revenu plutôt faible et intermédiaire ». Ces envois de fonds aurait atteint 529 milliards de dollars en 2018. Il s’agit d’une augmentation de 9,6 % par rapport aux chiffres de 2017 qui avaient déjà atteint un record de 483 milliards de dollars. En prenant en compte les envois de fonds à destination des pays à « revenu élevé », les transferts dans le monde ont atteint 689 milliards de dollars en 2018.

Le Mexique est le troisième plus important pays recevant des fonds

Parmi les pays bénéficiaires, le Mexique se place en troisième position (36 milliards de dollars), derrière l’Inde (79 milliards) et la Chine (67 milliards). On comprend donc pourquoi Ripple s’intéresse au couloir de transfert États-Unis – Mexique. Il y a en effet un nombre important de mexicains travaillant et vivant aux États-Unis qui envoient de l’argent à leurs familles restées au Mexique. 

Ripple vient d’annoncer un nouveau partenariat avec International Money Express. Société leader dans les services de transfert de fonds sur le couloirs de transfert Amérique latine – Caraïbes, Intermex traite plus de 30 millions d’opérations de paiement par an.

Ce partenariat devrait donc soutenir des transferts de fonds transfrontaliers plus rapides, plus transparents et moins chers entre les deux économies grâce à la solution ODL de RippleNet. 

Lire : Ripple fait partie des meilleures entreprises dans lesquelles travailler en 2020 (Fortune)

Blue Planet Studio / Shutterstock.com

Comment la solution ODL va-t-elle permettre à l’entreprise de profiter des échanges entre les États-Unis et le Mexique ?

Concernant les coûts des transferts dans le monde, la Banque Mondiale déclare que « le tarif moyen pour l’envoi de 200 $ reste élevé – autour de 7 % au premier trimestre de 2019, loin de la cible de 3 % à l’horizon 2030 ».

L’ODL (On-Demand Liquidity) s’appuie sur le jeton XRP comme « un pont en temps réel entre les devises d’envoi et de réception pour permettre des transactions transfrontalières encore plus rapides et moins coûteuses ». 

Ripple explique aussi que « l’ODL élimine la nécessité pour les institutions financières de pré-financer les comptes dans les devises de destination, libérant ainsi des capitaux et garantissant les taux de change les plus compétitifs ».

L’ODL est actuellement disponible avec les paires suivantes : USD-MXN, USD-PHP, AUD-USD et PHP ainsi que l’EUR-USD. De nouvelles paires de devises pour les couloirs de transferts à travers d’autres régions du monde (APAC, EMEA, LATAM) devraient être lancées cette année. 

Lire : Ripple, XRP, Dogsh*t – Du pareil au même pour le PDG de BtiMEX ?

Alors que l’ODL compte parmi ses clients des entreprises très populaires comme MoneyGram, goLance, Viamericas ou encore FlashFX dans le domaine des transferts de fonds, ce nouveau partenariat pour soutenir l’utilisation du jeton Ripple (XRP). 

Actuellement, la troisième crypto-monnaie du marché évolue en forte hausse depuis le début de l’année autour de 0,2788 $. Le prix de la paire XRP/USD va-t-il profiter de cette nouvelle ? 

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.