L'actualité du trading de crypto-monnaies

La Corée du Sud, la Chine et le Japon échangent des idées pour la régulation des crypto-monnaies

Tiana | il y a 9 mois
484VUES

Le principal régulateur financier de la Corée du Sud est en pourparlers avec ses homologues chinois et japonais sur la réglementation des crypto-monnaies, comme le Bitcoin. S’adressant aux journalistes aujourd’hui, le président de la Commission des services financiers (FSC), Choi Jong-Ku, a révélé une réunion à laquelle participaient les vice-ministres des Finances de la Corée du Sud, du Japon et de la Chine pour discuter des crypto-monnaies.

La réunion, qui a eu lieu en Corée du Sud, verra le FSC mettre en place un système de coopération avec la Chine et le Japon, a indiqué M. Choi.

Voici une vidéo relatant ces faits :

Une initiative surprenante

Le président de la FSC a affirmé que les autorités sud-coréennes sont en train d’étudier le marché des crypto-monnaies. Le pays est aujourd’hui confronté à un véritable engouement concernant les crypto-monnaies, a-t-il ajouté. Par ailleurs, les devises numériques ne pourront pas être utilisées comme moyen de paiement, a indiqué Choi.

La coopération entre les trois pays est particulièrement remarquable, car ils font partie des plus grands marchés de crypto-monnaies du monde. Alors que la banque centrale chinoise a fermé l’industrie locale du Bitcoin, les autorités sud-coréennes se livrent également à une répression des transactions anonymes de crypto-monnaies. Pour le Japon, le pays a adopté une loi en avril 2017 pour reconnaître le Bitcoin comme moyen de paiement légal.

Gerd Altmann, Source : Pixabay

Les répressions vont-elles enfin se terminer ?

Il y a un an, la Chine a commencé sa répression sur le marché des devises virtuelles en fermant les principales entreprises d’échanges de crypto-monnaies. Récemment, il y a des rumeurs selon lesquelles la banque centrale chinoise veut limiter les champs d’action des mineurs dans le pays.

Les autorités sud-coréennes ont suivi cette tendance et ont interdit l’émission de comptes virtuels. Quant au Japon, un cadre réglementaire a déjà été mis en place. Cette coopération pourrait sûrement débloquer la situation et favoriser le marché des crypto-monnaies.

Source :

CCN