L'actualité du trading de crypto-monnaies

La Corée du Sud, la Chine et le Japon échangent des idées pour la régulation des crypto-monnaies

Tiana Tiana | il y a 1 année
647VUES

Le principal régulateur financier de la Corée du Sud est en pourparlers avec ses homologues chinois et japonais sur la réglementation des crypto-monnaies, comme le Bitcoin. S’adressant aux journalistes aujourd’hui, le président de la Commission des services financiers (FSC), Choi Jong-Ku, a révélé une réunion à laquelle participaient les vice-ministres des Finances de la Corée du Sud, du Japon et de la Chine pour discuter des crypto-monnaies.

La réunion, qui a eu lieu en Corée du Sud, verra le FSC mettre en place un système de coopération avec la Chine et le Japon, a indiqué M. Choi.

Voici une vidéo relatant ces faits :

Une initiative surprenante

Le président de la FSC a affirmé que les autorités sud-coréennes sont en train d’étudier le marché des crypto-monnaies. Le pays est aujourd’hui confronté à un véritable engouement concernant les crypto-monnaies, a-t-il ajouté. Par ailleurs, les devises numériques ne pourront pas être utilisées comme moyen de paiement, a indiqué Choi.

La coopération entre les trois pays est particulièrement remarquable, car ils font partie des plus grands marchés de crypto-monnaies du monde. Alors que la banque centrale chinoise a fermé l’industrie locale du Bitcoin, les autorités sud-coréennes se livrent également à une répression des transactions anonymes de crypto-monnaies. Pour le Japon, le pays a adopté une loi en avril 2017 pour reconnaître le Bitcoin comme moyen de paiement légal.

Gerd Altmann, Source : Pixabay

Les répressions vont-elles enfin se terminer ?

Il y a un an, la Chine a commencé sa répression sur le marché des devises virtuelles en fermant les principales entreprises d’échanges de crypto-monnaies. Récemment, il y a des rumeurs selon lesquelles la banque centrale chinoise veut limiter les champs d’action des mineurs dans le pays.

Les autorités sud-coréennes ont suivi cette tendance et ont interdit l’émission de comptes virtuels. Quant au Japon, un cadre réglementaire a déjà été mis en place. Cette coopération pourrait sûrement débloquer la situation et favoriser le marché des crypto-monnaies.

Source :

CCN

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.