AccueilLa Corée du Sud considère la taxe sur les crypto-monnaies comme un moyen de réguler le marché

La Corée du Sud considère la taxe sur les crypto-monnaies comme un moyen de réguler le marché

Le gouvernement sud-coréen a annoncé mercredi qu’il pourrait taxer les gains obtenus sur les échanges de crypto-monnaies. Pendant ce temps, les régulateurs mondiaux sont très inquiets de la situation. Récemment, le gouverneur de la banque centrale australienne a déclaré que ce marché est confronté à une manie spéculative.

Et alors que les contrats à terme du Bitcoin ont fait leurs débuts mondiaux sur une bourse américaine cette semaine, les dirigeants ont été contraints de faire face au développement des crypto-monnaies. Ils sont ainsi dans l’obligation de chercher un moyen pour réguler ce secteur.

Pixabay

Une hausse considérable du Bitcoin cette semaine

Le Bitcoin, la plus grande et la plus populaires des devises numériques, a franchi la barre des 17 000 dollars cette semaine, atteignant ainsi des sommets historiques cette année. La SEC a averti que les négociations des actifs numériques pourraient violer la loi fédérale. Les crypto-monnaies sont très populaires en Asie. De nombreux investisseurs opèrent sur ce marché au Japon et en Corée du Sud.

Face à cet engouement, le gouvernement sud-coréen a décidé de mettre en place un système de taxation sur les profits obtenus sur la vente de devises virtuelles.

Voici une vidéo expliquant la décision de la Corée du Sud d’imposer une taxe :

https://www.youtube.com/watch?v=gtWdZEWcoOk

Un dispositif visant à réglementer le marché

Pour pouvoir opérer dans le secteur en Corée du Sud, les entreprises devront respecter les règles de protection des investisseurs et être transparentes. Les mesures doivent encore être approuvées par le Parlement. Séoul continuera à interdire toutes les transactions de crypto-monnaies dans le pays.

Thomas Glucksmann, responsable du marketing à la bourse Gatecoin basée à Hong Kong, a déclaré que la réglementation en Corée du Sud n’aura pas d’effet négatif sur le marché des devises virtuelles. Au Japon, les opérateurs doivent s’enregistrer auprès du gouvernement. En avril, le gouvernement japonais a accordé le statut légal des crypto-monnaies comme moyen de paiement.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.