L'actualité des coins

La crypto-monnaie, à l’origine d’une consommation électrique démesurée

Amélie Amélie | il y a 1 année
1.61KVUES

Le Bitcoin et les autres crypto-monnaies sont très coûteuses… en électricité. C’est le triste constat qu’on fait plusieurs scientifiques au 1er janvier 2018, estimant que c’est sans aucun doute l’une des principales raisons pour laquelle ces monnaies numériques ne remplaceront jamais le dollar ou l’euro…

Une consommation électrique impressionnante

Les crypto-monnaies connaissent un succès retentissant depuis maintenant plusieurs mois. A tel point que les prix s’envolent, puis dégringolent… et que les gouvernements du monde entier tentent de les réglementer. Mais il existe un autre souci lié à la monnaie virtuelle. En effet, un point soulève une inquiétude grandissante : le réseau informatique assurant le fonctionnement des monnaies numériques ainsi que leur sécurisation, entraîne une consommation électrique absolument démentielle.

Pixabay- Piro4D

C’est le site Internet spécialisé Digiconomist qui a fait paraître quelques chiffres en ce début d’année. Et il faut bien avouer que c’est surprenant.

Des chiffres inquiétants

Chaque année, la consommation d’énergie électrique liée à la crypto-monnaie est de 36 térawattheures. Ce qui correspond à la dépense en électricité de 3.4 millions de foyers aux Etats-Unis. C’est environ 0.16% de la production électrique au niveau international. C’est donc une quantité faramineuse d’électricité qui est nécessaire pour permettre le fonctionnement et la sécurisation des crypto-monnaies. Or, plus elles seront utilisées, plus elles auront besoin d’électricité.

Pixabay – LQDDenver

C’est donc le début d’un cercle vicieux particulièrement inquiétant. Car la dépense électrique du réseau de la crypto-monnaie est évidemment proportionnelle à leur succès. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : le cours du Bitcoin a été multiplié par 14 en un an, et la consommation électrique liée à la crypto-monnaie augmente considérablement aussi ! Et l’effet s’inverse lorsque les cours s’effondrent.

Un avenir compliqué

En poursuivant la tendance actuelle, on devrait aboutir à une consommation électrique liée à la crypto-monnaie absolument terrible. En effet, les prévisions sont alarmantes, les spécialistes estimant une consommation entre 70 et 100 térawattheures d’ici quelques mois, ce qui équivaudrait à la consommation d’un pays grand comme la Belgique.

Face à la publication de ces chiffres, certains sont inquiets, voire pessimistes quant à l’avenir de la crypto-monnaie. D’autre au contraire estiment que l’empreinte écologique des monnaies virtuelles ne sera pas aussi importante qu’on le craint. Toujours est-il que les chiffres parlent et que la consommation électrique liée aux monnaies numériques est en constante augmentation.

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.