L'actualité des coins

La crypto-monnaie serait-elle la réponse aux problèmes que la Russie avec le Petrodollar ?

Audy Audy | il y a 11 mois
624VUES

La montée de la valeur et de la popularité des crypto-monnaies offre à un certain nombre de pays une chance de se libérer des institutions financières traditionnelles qui ont dicté les pratiques commerciales pendant des décennies. Le pétrole en est le meilleur exemple.

Financial Afrik

L’OPEP, de plus en plus attirée par les crypto-monnaies

Les pays membres de l’OPEP continuent d’indexer la valeur du pétrole en dollar américain, liant, de fait, cette source d’énergie à la devise américaine. La superpuissance occidentale a imposé des sanctions aux pays riches en pétrole, entravant leur capacité faire des échanges. Suivant les traces du Venezuela, la Russie et l’Iran pourraient envisager d’utiliser les crypto-monnaies dans leurs recherches d’une alternative au dollar. D’ailleurs, selon RT, un analyste pétrolier prévoit que les deux pays considèrent les monnaies virtuelles comme une méthode de vente de pétrole brut. Selon l’analyste de PVM Oil Associates, Stephen Brennock, les monnaies virtuelles constituent un moyen crédible de rompre les liens avec le dollar. » L’avènement des crypto-monnaies représente donc un nouveau catalyseur pour les pays producteurs de matières premières désireux d’abandonner le dollar comme moyen de paiement pour le pétrole », a-t-il déclaré.

Meilleursbrokers

Se dirige-t-on vers un boycotte généralisé du dollar américain ?

Les grands pays producteurs de pétrole ont travaillé sur des plans visant à éliminer le dollar depuis un certain temps maintenant. La Chine, la Russie et l’Iran devraient s’entendre sur des accords d’échange de devises pour écarter le dollar du commerce du pétrole. De plus, la Chine travaille sur un accord de pétro-yuan avec le Venezuela pour contourner le billet vert. La probabilité que ces pays négocient leurs monnaies fiduciaires est élevée, mais il pourrait être judicieux de considérer le Bitcoin comme la devise de choix à l’étranger.

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.